Sans surprise, la LNH a annoncé lundi matin que l’entraîneur-chef du Canadien avait été mis à l’amende à la suite des commentaires qu’il a formulés contre les arbitres qui étaient en fonction lors du match opposant le Canadien aux Stars de Dallas, samedi soir.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Qualifiant de « gênant » le travail des officiels Dean Morton et Garrett Rank, Claude Julien a ajouté qu’il « aurait fallu qu’on batte deux équipes ».

Le duo d’arbitres n’a décerné aucune punition aux Stars pendant tout le match, et ce, malgré quelques gestes flagrants. Un coup de bâton qui a provoqué le bris du bâton d’Ilya Kovalchuk ainsi qu’un bâton au visage de Max Domi sont notamment demeurés impunis alors qu’ils auraient en principe dû provoquer des punitions automatiques.

Les Stars ont finalement remporté le match 4-3 en prolongation.

Claude Julien devra verser 10 000 $ en amende. Cette somme sera remise à la Fondation de la LNH.

Selon ce qu’a rapporté Julien samedi, le dialogue avec Dean Morton était tout simplement impossible au cours de la rencontre.

« Il n’était pas question de parler à l’arbitre, il criait après nos joueurs. On n’était même pas capables de parler avec lui. Il envoyait promener les joueurs. Il a montré de la frustration lui-même. Je n’ai pas discuté avec lui, je lui ai juste dit près du banc : "J’espère que vous regardez vos matchs, vous aussi", et il m’a envoyé promener. »

Lundi, Julien s’est fait avare de commentaires au sujet de l’amende qui lui a été imposée, souhaitant visiblement ne pas ajouter d’huile sur le feu.

« La LNH exige un certain standard des coachs, je comprends ça, a-t-il dit. J’accepte l’amende. »

Il a toutefois ajouté qu’il était pour lui important que ses joueurs sachent qu’il était là pour « les défendre ».

Une séquence vidéo captée après le but gagnant des Stars montre également une prise de bec entre Morton et Brendan Gallagher. On aperçoit le joueur du Canadien invectiver l’officiel, qui lui répond d’aller « se faire foutre ». Le juge de lignes Steve Barton a ensuite dû s’interposer entre l’arbitre et Gallagher. Furieux, ce dernier a fracassé son bâton sur la bande avant de rentrer au vestiaire.

Julien n’a pas voulu commenter cet incident.