Le repérage électronique des rondelles et des joueurs arrive dans la LNH dès le début des séries éliminatoires.

Stephen Whyno
Associated Press

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a indiqué vendredi que ces suivis électroniques seront en vigueur et utilisés dans les arénas accueillant des matchs éliminatoires ce printemps. Ce processus devrait être complètement opérationnel à travers la ligue dès la saison prochaine.

« Il y aura encore plus de données qu’auparavant, a expliqué Bettman. Je crois que les joueurs vont générer environ 200 points de donnée par seconde et pour la rondelle, il s’agira d’environ 2000 points de donnée par seconde. Pour ce qui est d’étudier le sport en profondeur ou raconter des histoires, les partisans seront en mesure d’obtenir plus d’informations qu’avant. »

La ligue testera le système — qui comprend un mélange de capteurs et de repérage optique — pendant certains matchs plus tard cette saison. Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a mentionné que la ligue n’avait pas encore décidé quelles parties seront choisies pour faire ces tests.

Au cours de son discours annuel sur l’état de la LNH, Bettman a aussi révélé qu’il y avait eu quelques plaintes concernant un dirigeant d’une équipe de la ligue, alors que le sujet avait suscité beaucoup d’attention le mois dernier, pendant la rencontre des gouverneurs. Bettman et Daly ont déclaré que ces plaintes avaient fait l’objet d’une enquête, mais qu’aucune n’avait été préoccupante.

« Évidemment, après ce que nous avons annoncé à la rencontre des gouverneurs, quelques personnes ont emboîté le pas et certaines choses nous ont été signalées », a dit Daly.

Bettman a également abordé d’autres sujets comme le statut des négociations avec les joueurs à propos de la convention collective, une potentielle date limite pour décider de participer aux Jeux olympiques de 2022, à Pékin, et la possibilité de changer le format du match des étoiles l’an prochain.

Quatre mois se sont écoulés depuis que les propriétaires et les joueurs ont décidé de ne pas se prévaloir d’une clause qui aurait mis un terme à la convention collective, qui viendra à échéance en 2022. Bettman a affirmé que l’Association des joueurs avait pris une « grande respiration » lors des négociations. Le commissaire s’attend à ce que les pourparlers reprennent bientôt, malgré l’absence d’une date limite imminente.

Bettman a balayé du revers de la main la notion d’une date limite pour une présence aux Jeux olympiques fixée par la Fédération internationale de hockey sur glace. Il a continué à dire qu’il était difficile pour la LNH d’interrompre sa saison pour prendre part aux Jeux, ce que la ligue a fait cinq fois, entre 1998 et 2014, avant de passer par-dessus ceux de PyeongChang, en 2018. La LNH n’a toutefois pas exclu d’envoyer des joueurs à Pékin.

Le hockey international pourrait se rapprocher de la LNH avant 2022. Bettman a fait allusion à une « saveur internationale distincte » pendant le week-end du match des étoiles de 2021, qui sera présenté par les Panthers dans le sud de la Floride.

La ligue et les joueurs ont abandonné l’idée d’organiser une Coupe du monde de hockey dès l’hiver 2021, mais Daly a fait savoir que les deux parties travaillaient sur un modèle qui pourrait être utilisé dès le prochain week-end du match des étoiles.