Les jeunes joueurs devront se battre pour obtenir leur poste avec les Sénateurs d’Ottawa cette saison, a confirmé le directeur général Pierre Dorion, après la première journée du camp d’entraînement de son équipe.

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne

« Tous les jeunes joueurs qui méritent leur chance de jouer avec les Sénateurs d’Ottawa cette saison vont jouer avec les Sénateurs d’Ottawa, a mentionné Dorion. Nous ne voulons voir personne, qu’il s’agisse d’une recrue ou d’un vétéran, qui vient à l’aréna en pensant que sa place est garantie. »

« Tout le monde doit la gagner. »

Les Sénateurs ont sauté sur la glace de manière officielle pour la première fois en 10 mois jeudi. L’équipe faisait partie des sept formations du circuit Bettman qui n’ont pas participé au tournoi de reprise des activités de la LNH à Toronto et Edmonton cet été.

Plusieurs nouveaux visages étaient présents pour cette première journée du camp d’entraînement, dont le gardien Matt Murray, les défenseurs Josh Brown et Erik Gudbranson, ainsi que les attaquants Evgenii Dadonov, Alex Galchenyuk et Austin Watson.

Le centre Derek Stepan, qui a été acquis des Coyotes de l’Arizona lors d’une transaction conclue samedi, mettra un peu plus de temps à rejoindre l’équipe, puisque sa femme et lui attendent la naissance de leur troisième enfant.

De leur côté, le centre Cédric Paquette et le défenseur Braydon Coburn rejoindront l’équipe à la fin de leur période de quarantaine obligatoire. Les deux joueurs ont été échangés aux Sénateurs par le Lightning de Tampa Bay, dimanche.

Plusieurs analystes ont reproché au directeur général de mettre des bâtons dans les roues de ses jeunes espoirs en procédant à des transactions qui amènent des vétérans, comme Stepan, à Ottawa.

Or, Dorion ne voit pas la situation du même œil.

« Si un jeune joueur mérite de jouer, il va jouer », a-t-il assuré.

« Personne dans l’équipe ne devrait tenir sa place pour acquis ; nous avons terminé 30e, 31e et 30e au classement dans les trois dernières saisons. »

Questionné sur l’acquisition de Stepan, le directeur général s’est défendu en vantant le professionnalisme de l’attaquant, en plus de sa capacité à contrer les meilleurs centres auxquels les Sénateurs seront opposés dans la section Nord de la LNH, comme Connor McDavid, Leon Draisaitl, Auston Matthews, John Tavares, Elias Pettersson, Bo Horvat et Mark Scheifele.

« Nous allons donner la chance à nos jeunes de jouer, a ajouté Dorion. Mais en même temps, nous voulons qu’ils aient un bon développement, donc nous voulons avoir autant de compétition à l’interne que possible. »

Au sujet de la transaction conclue avec le Lightning, Dorion a mentionné qu’elle lui permettrait d’améliorer son alignement.

« Notre travail est de rendre notre équipe meilleure, et je crois que nous l’avons fait, a dit Dorion. [Paquette et Coburn] sont deux joueurs avec beaucoup de caractère, et c’est ce que nous recherchons. »

« Nous allons avoir besoin de beaucoup de paires de jambes. Nous jouerons 56 parties en 111 jours », a-t-il rappelé.

Un autre joueur qui n’était pas présent jeudi, mais qui a tout de même retenu l’attention, est le premier choix des Sénateurs au dernier repêchage, Tim Stuetzle.

Dorion a indiqué qu’il n’y a aucun doute que l’attaquant, qui aura 19 ans le 15 janvier prochain, possède toutes les qualités d’un joueur de la LNH. Il a aussi laissé entendre qu’il est probable que Stuetzle soit en uniforme pour le premier match de la saison des Sénateurs.

« Il a toutes les qualités d’un bon joueur de centre en ce qui a trait à sa capacité de créer des jeux rapidement et à sa manière de transporter la rondelle dans la zone adverse », selon Dorion.

« Par contre, il devra travailler sur son jeu sans la rondelle », a-t-il ajouté.

Les Sénateurs ouvriront leur saison le 15 janvier, alors qu’ils recevront la visite des Maple Leafs de Toronto.