Ilya Kovalchuk retrouve la KHL. Et il retrouve du même coup son bon ami Bob Hartley.

la presse

Ilya Kovalchuk retrouve la KHL. Et il retrouve son bon ami Bob Hartley.

Le vétéran de 37 ans, toujours sans contrat dans la LNH à quelques jours du lancement de la saison, s’est donc tourné vers l’Avangard d’Omsk. Il a signé un contrat de deux saisons.

PHOTO RIC FELD, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Ilya Kovalchuk et Bob Hartley en 2005

Kovalchuk avait fait belle impression avec le Canadien de Montréal la saison dernière. Il avait signé un contrat avoir été libéré sans gloire par les Kings de Los Angeles. Dans l’uniforme tricolore, Kovalchuk avait inscrit 6 buts et 7 passes en 22 matchs, en plus d’offrir un peu d’enthousiasme dans une saison qui n’allait nulle part.

Marc Bergevin avait échangé Kovalchuk aux Capitals de Washington contre un choix de 3e tour à la date limite des transactions. À l’époque, le Canadien avait quelques fois mentionné son intention de rapatrier le Russe à la fin de la saison, notamment comme mentor au jeune défenseur Alexander Romanov.

Son passage sans lustre avec les Capitals pour terminer la saison, notamment sa séquence d’une passe en huit matchs de séries, a toutefois refroidi les ardeurs de Bergevin.

À Omsk, Kovalchuk retrouve son ami Bob Hartley, qui y est l’entraîneur. Leur amitié remonte à 2003, à une époque où Kovalchuk était la jeune étoile des Thrashers et Hartley en était l’entraîneur. Leur lien s’est solidifié lorsqu’ils ont vécu ensemble le décès du joueur des Thrashers Dan Snyder à la suite de l’accident de voiture de Dany Heatley.