Les dernières nouvelles que nous avions reçues de Guy Lapointe, il y a un an presque jour pour jour, n’étaient pas joyeuses. L’ancien défenseur étoile du Canadien de Montréal souffrait d’un cancer de la gorge.

La Presse

Dans une entrevue publiée vendredi sur le site officiel de la LNH, « Pointu » lance la bonne nouvelle : les docteurs l’ont déclaré en rémission du cancer.

Entre février et mars, le membre du Temple de la renommée a traversé un traitement agressif contre le cancer : 35 sessions de radiothérapie et 3 autres de chimiothérapie.

« Je ne savais pas que c’était l’anniversaire de l’annonce, a-t-il dit au journaliste Dave Stubbs. Je me sens bien, mais la moitié de la langue est paralysée. J’ai parfois de la difficulté à prononcer certains mots. Et je ne goûte toujours pas la nourriture et les boissons. J’ai de la difficulté à avaler également.

« Je ne peux manger ni pizza, ni hamburgers, ni steaks. Le docteur m’a dit la semaine dernière que les chances étaient de 50-50 que je retrouve le goût. J’ai subi des traitements très puissants, car mon cancer était très avancé.

L’ancien membre du Big 3 avec Serge Savard et Larry Robinson n’a toutefois rien perdu de sa bonne humeur. À preuve, il se réjouit d’avoir « perdu 50 livres ».

« Je suis à 220 livres, juste 10 livres de plus que quand je jouais. Le docteur a dit que je devais perdre du poids. Je ne l’ai pas perdu de la manière dont j’espérais, mais je me sens bien physiquement donc je n’ai pas de problème avec ça ! »

Lapointe a gagné six fois la Coupe Stanley avec le Canadien. Son numéro 5 a été retiré par le Tricolore en 2014.