La porte d’entrée à la LNH pour les entraîneurs francophones a toujours été le Canadien de Montréal depuis le départ des Nordiques de Québec pour le Colorado.

Le Droit

Alain Vigneault, Michel Therrien, Claude Julien, même Mario Tremblay sont passés par là avant d’aller ailleurs, et d’y retourner dans les cas de Therrien et Julien. Comme ce dernier est actuellement bien en selle, ce n’est pas évident pour des entraîneurs de la relève comme Benoît Groulx et Pascal Vincent d’accéder au circuit Bettman.

> Lisez l'article complet sur le site internet du Droit