(Trois-Rivières) Il n’y a toujours pas d’équipe de la ECHL à Trois-Rivières, mais il est permis de croire dorénavant que ce scénario se rapproche de plus en plus de la réalité.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Ainsi, des nominations ont été annoncées dans la journée de lundi concernant cette équipe, pour le moment fictive, qui espère pouvoir fouler la glace en tenant un premier camp d’entraînement en septembre 2021.

Mark Weightman, un ancien de l’organisation des Alouettes de Montréal et du Rocket de Laval, a été nommé président et chef de la direction. Marc-André Bergeron, ancien défenseur de longue date dans la LNH, notamment chez le Canadien, a été nommé vice-président et directeur général. Enfin, Hugo Bernier, un ancien du groupe Effix, devient le directeur des partenariats corporatifs pour le groupe.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Mark Weightman en janvier 2020.

Ce trio attend maintenant avec impatience des nouvelles de la part des dirigeants de la ECHL, qui devraient confirmer sous peu l’arrivée de l’équipe à Trois-Rivières.

On est sérieusement contents. Ce n’est pas encore fini, mais ça fait déjà 16 mois au moins qu’on travaille sur ce dossier. Il reste encore des choses à confirmer, mais ça avance.

Marc-André Bergeron, lundi, en entrevue téléphonique

Parmi les choses à confirmer : une entente de partenariat avec une équipe de la LNH, que l’on présume domiciliée à Montréal, plus précisément au Centre Bell. « Je vous laisse présumer ! », s’est contenté de répondre Bergeron en riant.

Si tout va bien, cette nouvelle formation devrait pouvoir disputer ses premiers matchs de saison à compter d’octobre 2021, au nouveau Colisée de Trois-Rivières.

Pour Bergeron, qui a aussi été président des Aigles de Trois-Rivières au baseball de 2013 à 2019, ce retour dans le monde du hockey tombe sous le sens.

« Après ma carrière dans la LNH, je voulais travailler dans le milieu des affaires et c’est ce que j’ai fait, a-t-il ajouté. Un projet comme celui-là, ça me permet de continuer à faire ce que j’aime, et aussi à rester impliqué dans le monde du hockey. »