(Ottawa) L’administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada dit que les protocoles initiaux de santé et sécurité semblent prometteurs en vue du championnat mondial de hockey junior.

La Presse Canadienne

L’évènement est prévu à Edmonton, en décembre et janvier.

« Nous avons des discussions continuelles avec Hockey Canada et les partenaires pertinents, dont la santé publique albertaine, a dit Njoo. Les propositions et la présentation semblent très prometteuses. »

Njoo a dit que le concept de bulle, sans foules et où les joueurs et le personnel des clubs sont isolés, a fait ses preuves dans le cas de la LNH et la NBA.

La relance de la LNH a d’ailleurs eu lieu en partie à Edmonton après une interruption de plusieurs mois, en lien à la pandémie. Il n’y a pas eu de tests positifs dans ce contexte ni dans la bulle torontoise.

« Certainement que cette expérience servira », a dit Njoo, qui prévient toutefois que plusieurs choses peuvent survenir avant le début du tournoi, le mois prochain.

Les gens sont conscients qu’il y a de l’inconnu au sujet de ce que sera la situation au Canada à ce moment.

Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada

Le championnat mondial de hockey junior doit être présenté du 25 décembre au 5 janvier.

Le camp de sélection d’Équipe Canada a démarré mardi à Red Deer et doit se poursuivre jusqu’au 13 décembre.

Le Canada a triomphé au Mondial de 2020 en République tchèque.