On s’attendait à ce que le marché des joueurs autonomes de la LNH à l’ère de la pandémie de la COVID-19 soit différent et c’est bel et bien le cas.

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne

Le plafond salarial est gelé à 81,5 millions US et les équipes ont moins d’argent à dépenser en raison de la chute des revenus et de l’incertitude entourant la saison 2020-21.

Les joueurs étoiles comme le défenseur Alex Pietrangelo et l’ailier Taylor Hall ont trouvé preneur en tant que joueurs autonomes sans compensation. Mais si Pietrangelo a signé un contrat à long terme avec les Golden Knights de Vegas, Hall a préféré un contrat d’une saison avec les Sabres de Buffalo dans l’objectif de réévaluer la situation l’été prochain.

D’autres joueurs, principalement dans la classe moyenne de la LNH, ont ressenti les impacts économiques de la pandémie.

Quatre semaines après l’ouverture du marché le 9 octobre, La Presse Canadienne a identifié quelques joueurs talentueux toujours à la recherche d’une équipe.

ATTAQUANTS

MIKE HOFFMAN (impact sur le plafond salarial en 2019-20 : 5,19 millions US)

Hoffman a été le joueur autonome le plus productif la saison dernière avec 29 buts dans l’uniforme des Panthers de la Floride. Il a marqué au moins 26 buts à cinq de ses six saisons complètes dans la LNH. Hoffman, qui célébrera son 31e anniversaire de naissance en novembre, pourrait intéresser des équipes comme les Bruins de Boston ou les Blue Jackets de Columbus, qui sont affectés par des blessures à long terme au sein de leur top-6 à l’attaque.

ERIK HAULA (2,75 millions)

Le joueur fiable âgé de 29 ans a porté les couleurs des Hurricanes de la Caroline et des Golden Knights de Vegas la saison dernière, accumulant 12 buts et 24 points en 48 matchs. Haula a établi des sommets personnels avec 29 buts et 55 points en 2017-18 avec les Golden Knights.

MIKAEL GRANLUND (5,75 millions)

Neuvième choix au total en 2010, Granlund a eu de la difficulté à trouver ses repères avec les Predators de Nashville après avoir été échangé par le Wild du Minnesota en 2018-19. Il a toutefois mieux fait l’hiver dernier, marquant 17 buts et 30 points à sa première saison compète avec les Predators.

COREY PERRY (3,1 millions)

Le vétéran a disputé la dernière saison avec les Stars de Dallas, après une longue carrière avec les Ducks d’Anaheim. Perry, qui est âgé de 35 ans, a été limité à cinq buts et 21 points en 57 rencontres en saison régulière, mais a joué un rôle important dans la marche des Stars jusqu’en finale de la Coupe Stanley.

ANTHONY DUCLAIR (1,65 million)

Le plus jeune des joueurs disponibles, Duclair n’a pas reçu d’offre qualificative des Sénateurs d’Ottawa après que les négociations eurent échoué. Duclair a décidé de se représenter lui-même après avoir établi un sommet personnel de 23 buts en 2019-20. Duclair est à la recherche d’une sixième équipe depuis 2015.

DÉFENSEURS

SAMI VATANEN (4,88 millions)

Vatanen est passé des Devils du New Jersey aux Hurricanes de la Caroline avant la date limite des transactions, mais a disputé seulement sept matchs avec sa nouvelle équipe en raison d’une blessure. Les défenseurs droitiers sont souvent en demande dans la LNH, mais Vatanen n’a toujours pas trouvé preneur.

ZDENO CHARA (2 millions)

Même si le capitaine des Bruins de Boston n’a toujours pas de contrat, il est difficile d’imaginer le vétéran âgé de 43 ans dans un autre uniforme à ce point-ci de sa carrière. Toujours aussi intimidant en vertu de ses six pieds neuf pouces, Chara croit avoir encore un peu de carburant dans son réservoir et a affirmé qu’il souhaitait disputer une 23e saison dans la LNH.

TRAVIS HAMONIC (3,86 millions)

Hamonic a disputé les trois dernières saisons dans l’uniforme des Flames de Calgary. Il a été le premier joueur à se retirer du tournoi de relance de la LNH cet été pour des raisons familiales. Un autre droitier, Hamonic, qui est âgé de 30 ans, n’a jamais inscrit plus de sept buts en une saison dans la LNH. Il est toutefois régulièrement employé en moyenne 20 minutes par rencontre.

GARDIENS

Tous les gardiens les plus intéressants sur le marché — Jacob Markstrom, Braden Holtby, Corey Crawford et Henrik Lundqvist — ont vite trouvé un nouveau domicile. Mais si une équipe cherche à ajouter de la profondeur à cette position, il reste des options. Craig Anderson (4,75 millions), Jimmy Howard (4 millions) et Ryan Miller (1,13 million) sont des vétérans fiables, mais Anderson et Howard devront vraisemblablement accepter de sérieuses réductions de salaire. Cory Schneider est aussi disponible après que les Devils du New Jersey eurent racheté les deux dernières saisons à son contrat et des rumeurs l’envoient chez les Islanders de New York.