Les Predators de Nashville ont échangé le joueur de centre Nick Bonino au Wild du Minnesota en retour de l’attaquant Luke Kenin, mercredi, dans une transaction qui a également impliqué des choix au repêchage.

Associated Press

Bonino, qui est âgé de 32 ans, accaparera 4,1 millions US sur la masse salariale de son équipe pour la dernière année d’une entente de quatre ans et 16,4 millions ratifiée avec les Predators.

Le 3e émondage à Nashville

La décision de se départir de Bonino est la plus récente tentative du directeur général des Predators David Poile de libérer de la place sous le plafond salarial, après que le joueur de centre Kyle Turris et le défenseur Steven Santini aient été placés au ballottage. Turris devait encore écouler quatre saisons d’un contrat de 24 millions, ce qui signifie que son rachat bloquera 2 millions sur la masse salariale des Predators pendant les huit prochaines campagnes.

Bonino a terminé au deuxième rang des buteurs de son équipe avec 18 filets en 67 matchs cette saison, en plus d’avoir ajouté 17 mentions d’aide à sa fiche et d’avoir présenté un différentiel de plus 17. Le vétéran de 11 saisons dans la LNH permettra au Wild d’ajouter de la profondeur au poste de centre.

Il a également disputé 98 matchs éliminatoires depuis son arrivée dans le circuit Bettman avec les Ducks d’Anaheim en 2010.

Pour sa part, Kunin a inscrit 15 buts et récolté 16 mentions d’assistance en 63 rencontres en 2019-20 avec le Wild. Il avait été un choix de première ronde, 15e au total, du club du Minnesota lors du repêchage de la LNH en 2016. Le hockeyeur âgé de 22 ans pourrait devenir joueur autonome avec compensation.