Marc Bergevin se plaît à dire qu’une équipe ne peut jamais miser sur trop de défenseurs, et puis justement, c’est un défenseur que le Canadien a choisi lors du premier tour du repêchage, mardi soir.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Ce repêchage, virtuel en raison de la pandémie, n’a pas donné lieu à son lot de grandes surprises – tout le monde savait que le Québécois Alexis Lafrenière serait repêché en premier par les Rangers de New York, et c’est en plein ce qui est arrivé –, mais le Canadien a tout de même surpris un peu en prononçant le nom de Kaiden Guhle avec son premier choix, le 16e au total.

Guhle, 18 ans, a passé les trois dernières saisons dans l’uniforme des Raiders de Prince Albert, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest. Joueur de 6 pi 2 po et 186 lb, il est généralement considéré comme un bon patineur qui est avant tout un défenseur défensif, capable de réduire les adversaires au silence.

Il y a déjà beaucoup de défenseurs dans l’organisation du Canadien, surtout à gauche, mais la direction du club a quand même jugé qu’il ne fallait pas laisser passer ce jeune homme.

« On avait notre liste et la décision fut de miser sur lui, on l’avait en avance sur les autres espoirs », a expliqué le directeur général Marc Bergevin en conférence vidéo mardi soir.

Son coup de patin, son gabarit, sa force de caractère, tous ces éléments sont quelque chose de très important pour nous. En plus, on a pu voir une progression en lui.

Marc Bergevin

Le plan du Canadien semblait assez tracé d’avance mardi soir, parce que selon Marc Bergevin, la possibilité d’échanger ce premier choix n’a jamais vraiment été anticipée. Il faut bien sûr rappeler que plus tôt en journée, le Canadien avait déjà conclu une transaction relativement importante, en expédiant le mécontent Max Domi à Columbus, en retour d’un autre attaquant, Josh Anderson.

Un peu de patience

Guhle, lui, a fait comme les autres jeunes espoirs lors de ce mardi soir virtuel pas comme les autres : il a attendu devant son écran que quelqu’un prononce son nom.

« J’avais un bon feeling quand le Canadien était encore au 16e rang, a-t-il dit mardi soir par vidéo. Nous avions eu de bonnes discussions auparavant. Je pense que mon style de jeu va bien se transposer dans la LNH, mon patin est ma plus grande qualité. Je n’ai pas vraiment un joueur favori, mais Shea Weber a un style de jeu méchant et c’est aussi le style que je veux adopter. »

Je suis presque prêt pour la LNH, peut-être après encore quelques saisons dans l’Ouest.

Kaiden Guhle

Guhle, qui est le frère de Brendan Guhle, défenseur de l’organisation des Ducks d’Anaheim, estime qu’il devra améliorer sa prise de décision et son jeu offensif afin de pouvoir avoir du succès chez les pros.

À noter qu’il est le premier défenseur sélectionné avec un choix aussi élevé par le Canadien depuis Mikhail Sergachev, choisi neuvième au total en 2016. Avant lui, le club montréalais avait choisi Ryan McDonagh avec le 12e choix au total en 2007.