Quand l’entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke a appris qu’un de ses joueurs était atteint d’un cancer la saison dernière, il a été très touché. Il s’est demandé comment il réagirait si un de ses enfants devait traverser une épreuve semblable. Stéphane Julien a eu la réponse quelques mois plus tard, en mai, quand sa fille aînée a reçu un diagnostic de leucémie.

La Tribune

« Les deux ne se connaissent pas, mais ils ont réagi de la même façon face à la maladie. Ils ont eu du caractère et sont passés rapidement en mode survie. Ils ont immédiatement misé sur les solutions pour s’en sortir », raconte le coach et directeur général du Phoenix.

>>> Lisez la suite sur le site de La Tribune