La ministre des Sports Isabelle Charest n’aurait pas du tout apprécié la décision prise jeudi par les gouverneurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), qui ont décidé de ne pas punir plus sévèrement les bagarres qui éclatent sur la glace.

Le Soleil

Les gouverneurs votaient sur la proposition d’ajouter 10 minutes de mauvaise conduite en plus des cinq minutes pour s’être battu à tout joueur qui en vient aux mains avec un adversaire. Cette option a finalement été rejetée puisqu’elle n’a pas réussi à obtenir l’aval des deux tiers des équipes, et ce même si une majorité l’approuvait.

> Lisez l'article complet sur le site internet du Soleil