(Edmonton) Tyler Seguin a tenté d’expliquer ce qui est arrivé à l’offensive des Stars de Dallas en finale de l’Ouest, après qu’elle ait fait des étincelles lors de la ronde précédente.

Publié le 9 sept. 2020
Stephen Whyno Associated Press

« Ce sont deux équipes différentes — ou les Golden Knights sont une équipe différente », a-t-il rappelé.

Les Stars ont marqué 31 buts en sept matchs lors de leur série demi-finale de l’Ouest contre l’Avalanche du Colorado. Après avoir vaincu les Golden Knights 1-0 lors du premier match, les Stars ont été blanchis dans le deuxième match.

« Cette série-là va être comme une partie d’échecs, a dit le capitaine des Stars Jamie Benn, mercredi, à un peu plus de 24 heures du match no 4. Ça démontre à quel point les Golden Knights ont une équipe structurée. Ils ne donnent pas beaucoup de chances de marquer à l’adversaire et vous devez en profiter quand vous en avez. »

Les Stars ne l’ont pas fait jusqu’ici. Ils ont touché la cible sur leur premier tir du premier match. Ils ont depuis tenté 81 tirs et 19 ont été bloqués en défensive et 48 par le gardien, tandis que 14 ont raté la cible. Pour leur part, les Golden Knights ont décoché 57 tirs au but lors des deux premiers matchs et ont chassé Anton Khudobin de son filet en marquant trois buts en deuxième période, mardi.

Benn croit que le jeu en avantage numérique pourrait changer l’équilibre en place. Les Stars sont 0-en-4 à ce chapitre jusqu’ici. Les projecteurs seront donc tournés vers les étoiles offensives des Stars, jeudi. Seguin et Corey Perry n’ont pas amassé de point lors des six derniers matchs.

« Nous pourrions être frustrés, mais cela ne nous a pas empêchés de gagner des matchs, a souligné Perry. Nous continuons à travailler fort. Nous tentons de faire autre chose pour aider l’équipe. Nous obtenons des occasions et les buts vont éventuellement suivre. »

Les Golden Knights ont eu la même mentalité lors du tour précédent, quand Thatcher Demko s’est dressé tel un mur devant le filet des Canucks de Vancouver. Puis, après avoir été blanchis lors du premier match de la finale de l’Ouest, ils ont retrouvé leurs bonnes habitudes quand la rondelle a recommencé à rentrer dans l’objectif.

Ils semblent maintenant être l’équipe en contrôle.

« Ce sont deux équipes bien dirigées et très disciplinées, a rappelé le directeur général des Stars, Jim Nill. Les matchs seront serrés jusqu’à la fin de la série. »