(Edmonton) L’attaquant Bobby Ryan, des Sénateurs d’Ottawa, est le lauréat du trophée Bill-Masterton, remis annuellement au joueur de la LNH ayant le mieux démontré des qualités de persévérance, d’esprit sportif et de dévouement au hockey.

La Presse Canadienne

Ryan, qui est âgé de 33 ans, a fait appel au programme d’assistance de la ligue et de l’association des joueurs le 20 novembre en raison de sa consommation d’alcool.

Après avoir ouvertement partagé son histoire afin d’aider ceux aux prises avec une dépendance, Ryan est revenu au jeu le 25 février et a réussi un tour du chapeau à sa deuxième sortie, sa première à domicile, dans un gain de 5-2 contre les Canucks de Vancouver.

« Si vous avez besoin de réponses ou de discuter, trouvez une façon de contacter une personne proche de vous qui peut vous donner des conseils et qui peut vous aider à démarrer, a dit Ryan. Parce que chaque jour devient de mieux en mieux et c’est un peu plus facile à vivre. »

Les autres finalistes étaient l’attaquant Oskar Lindblom, des Flyers de Philadelphie, et le défenseur Stephen Johns, des Stars de Dallas.

Lindblom a effectué un retour au jeu pendant les séries après avoir été diagnostiqué d’une rare forme de cancer des os en décembre. Johns est revenu au jeu cette saison après avoir raté 22 mois d’activités en raison de maux de tête post-traumatiques.

Ryan a souhaité à Lindblom et à Johns de la bonne santé et une longue carrière lorsqu’il a accepté son trophée. Il a qualifié sa bataille de « chose la plus difficile qu’il a dû affronter dans sa vie ».

Ryan a aussi remercié les Sénateurs de lui avoir permis de quitter l’équipe pour chercher de l’aide, l’Association des joueurs de la LNH ainsi que sa famille.

Ryan a tenté de gérer son problème de consommation d’alcool par lui-même avant de réaliser qu’il avait besoin de plus d’aide.

« J’en ai parlé à mon épouse il y a quatre ans. Grâce à elle, j’ai pu me sentir mieux et devenir l’homme que je voulais être, a-t-il soutenu. J’ai emprunté un détour, mais je suis de retour et j’essaie d’être meilleur chaque jour. »

Le trophée est remis par l’Association des chroniqueurs de hockey professionnel d’Amérique en l’honneur du regretté Bill Masterton, un joueur des North Stars du Minnesota qui démontrait les qualités liées au prix. Masterton est décédé le 15 janvier 1968 à la suite d’une blessure subie sur la patinoire.