(Québec) Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec a été annulé à cause de la pandémie de coronavirus, ont annoncé les organisateurs par voie de communiqué lundi matin.

La Presse canadienne

Le tournoi, qui en était à sa 62e édition, devait se dérouler du 10 au 21 février 2021, mais la COVID-19 et la perspective d’une deuxième vague d’éclosions à l’automne ont fait dérailler les plans.

De plus, ont mentionné les organisateurs, « il est à noter qu’il nous était impossible de repousser la date de cette décision, puisque l’organisation d’un tel évènement demande un long processus s’échelonnant sur plusieurs mois ».

Bon an, mal an, ce sont 2500 joueurs provenant de partout sur la planète qui se réunissent dans la Vieille-Capitale, sans compter les 230 000 spectateurs, les employés et les collaborateurs qui fréquentent le Centre Vidéotron pendant 12 jours.

Ainsi, pour des motifs de santé et de sécurité, la décision d’annuler l’évènement était devenue incontournable. C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé le premier ministre François Legault lors de son point de presse lundi.

« Pour l’instant, la limite pour des évènements semblables est de 250 personnes, a-t-il d’abord souligné. C’est du hockey. Évidemment, je trouve ça très malheureux pour les jeunes ; je sais à quel point c’est important pour eux les équipes de football et de hockey, pour la réussite scolaire.

« En même temps, il ne faut pas étirer l’élastique. On a fait des bulles, classe par classe, et c’est sûr que lorsqu’on met des enfants de classes différentes ensemble, et encore plus lorsqu’on parle du tournoi pee-wee de Québec — il ne faut pas oublier que des équipes américaines y participent —, le risque augmente […] et je peux comprendre la décision des organisateurs. Mais ça me fait de la peine, car on a vu de très grands joueurs qui ont participé au tournoi pee-wee de Québec avant de se rendre dans la Ligue nationale de hockey », a-t-il ajouté.

De plus, les organisateurs ont mentionné que s’ils avaient décidé d’aller de l’avant avec le tournoi, tout en respectant les mesures sanitaires élaborées par la Direction de la santé publique du Québec, « la tenue de l’évènement aurait entraîné un déficit de 800 000 $. Nous ne pouvions malheureusement nous permettre un tel déficit ».

Les organisateurs ont ajouté qu’ils resteront en poste et qu’ils profiteront de l’annulation du tournoi en 2021 pour travailler sur de nombreux projets de développement et d’amélioration.

« Tout sera mis en place afin d’assurer une relance efficace en 2022 », a-t-on conclu.