Jonathan Toews est bien conscient que si la saison régulière de la LNH s’était terminée tel que prévu, alors les Blackhawks de Chicago auraient été écartés des séries éliminatoires.

Stephen Whyno Associated Press

Après avoir appris que son équipe ferait partie du groupe de 24 équipes qui participeraient à la relance des activités de la LNH, le capitaine, qui a remporté trois coupes Stanley en carrière, a mis de côté ses préoccupations quant à l’avenir de la concession.

Commotion cérébrale et vertiges

Il en a fait autant au sujet du gardien Corey Crawford, qui fut affecté par les symptômes d’une commotion cérébrale ainsi qu’un long combat contre des vertiges.

Je n’ai pas vraiment eu le temps d’en discuter avec lui. Ouais, je l’ignore. La situation des gardiens arrivait loin dans mes priorités.

Jonathan Toews, après l’élimination des Blackhawks.

Celle-ci devrait cependant figurer assez haut sur la liste du directeur général Stan Bowman, tandis que son organisation doit composer avec l’arrivée à échéance des contrats de Crawford et de la recrue Dominik Kubalik (auteur de 30 buts), en plus du fait que le noyau de joueurs des Hawks a vieilli d’une autre année — sans parler des imposants contrats qui limiteront sa flexibilité financière pour encore quelques années.

Des circonstances spéciales ont permis aux Hawks de participer aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2017, mais la direction du club doit maintenant identifier clairement l’orientation de l’organisation pour l’avenir.

Quatre joueurs clefs dans la trentaine

Interrogé à savoir s’il songe à remporter une quatrième coupe Stanley avant la fin de sa carrière, l’ailier étoile Patrick Kane a déclaré : « Je ne sais pas. Je n’y ai pas vraiment pensé, et je n’ai pas vraiment pris le temps de le faire ». Toews et lui auront 32 ans lorsque la saison prochaine se mettra en branle, Crawford sera âgé de 35 ans et le défenseur étoile Duncan Keith aura soufflé ses 37 bougies.

« J’ignore à quoi ressemblera l’équipe la saison prochaine », a admis Kane.

Un vent de changement souffle sur Chicago depuis quelques saisons déjà. Les Blackhawks ont ajouté quelques jeunes attaquants à leur effectif, dont Kubalik, Kirby Dach, Alex DeBrincat et Dylan Strome, sans parler de l’espoir âgé de 20 ans à la ligne bleue Adam Boqvist.

Mince consolation pour les Hawks, la victoire contre les Oilers d’Edmonton lors du tour de qualification, jumelée à leur défaite à sens unique contre les Golden Knights au premier tour, offriront une expérience inestimable aux jeunes joueurs de l’organisation en séries éliminatoires de la LNH.

« C’est une très belle façon pour eux d’obtenir de l’expérience, a dit Kane. Les jeunes joueurs qui sont dans l’entourage de l’équipe et qui ont pu participer aux séries éliminatoires ont appris, avec un peu de chance, d’importantes leçons, et celles-ci pourront nous permettre de nous améliorer pour l’avenir. »