(Berne) Les ligues professionnelles de hockey et de soccer suisses ont reporté le début de leur saison respective vendredi afin d’élaborer des calendriers plus justes et rentables, à la suite des mesures d’assouplissement du pays sur la taille des foules pendant la pandémie de coronavirus.

Associated Press

Les législateurs fédéraux suisses ont annoncé mercredi que les équipes pourront accueillir des milliers de spectateurs supplémentaires à compter du 1er octobre, ceux-ci s’ajoutant à la limite déjà établie de 1000 personnes pour des évènements publics qui ont été préapprouvés par les autorités locales.

Les clubs professionnels de hockey et de soccer du pays qui compte 8,5 millions d’habitants avaient déjà déclaré que leur avenir serait en péril s’ils ne parvenaient pas à engranger plus de profits à la billetterie.

La ligue de hockey suisse a mentionné que ses deux premières divisions commenceront leurs activités le 1er octobre, plutôt qu’à la mi-septembre.

La première division de la Ligue de football suisse commencera ses activités une semaine plus tard que prévu, le 18 septembre. Chaque club disputera un seul match préparatoire à domicile avant le 1er octobre, plutôt que certains qui espéraient en présenter deux devant moins de spectateurs.

Les deux ligues travaillent sur des protocoles de sécurité qui comprendront l’obligation de porter un masque à l’intérieur d’un stade, l’interdiction d’assister aux matchs pour les partisans de l’équipe visiteuse et l’obligation de fournir ses renseignements personnels afin de pouvoir les retracer en cas d’éclosion de COVID-19.

Le nombre de cas de coronavirus est en constante progression en Suisse depuis le début du mois d’août, à environ 270 par jour. Il était en deçà de 20 au mois de juin.