(Toronto) Josh Bailey a trouvé le fond du filet à 6 : 52 de la troisième période en désavantage numérique et les Islanders de New York ont effacé un déficit de deux buts pour vaincre les Capitals de Washington 4-2, mercredi, dans leur premier duel de leur série quarts de finale de l’Association Est.

John Wawrow Associated Press

Au fil d’une rencontre robuste, Jordan Eberle et Anders Lee ont touché la cible dans un intervalle d’une minute 54 secondes entre les derniers instants de la deuxième période et les premiers moments du troisième vingt.

Le gardien Semyon Varlamov a stoppé 24 rondelles et le Québécois Anthony Beauvillier a scellé l’issue du match en marquant avec 8 : 05 à jouer au temps réglementaire.

Les Islanders ont pris l’avance 1-0 dans leur série malgré leur manque de discipline, alors qu’ils ont offert aux Capitals sept avantages numériques.

T. J. Oshie a profité de deux occasions du genre pour inscrire les deux buts des Capitals dans un intervalle d’environ six minutes pendant la période médiane.

Les Capitals ont complété la rencontre en l’absence de leur centre numéro un Nicklas Backstrom.

Lee a donné le ton en frappant durement Backstrom tôt dans la rencontre, menant à un combat entre le capitaine des Islanders et le défenseur John Carlson.

Plus tard en première période, Lee a de nouveau laissé tomber les gants, cette fois contre Tom Wilson.

« Le hockey des séries éliminatoires devrait entrer dans les cordes d’Anders », a déclaré l’entraîneur-chef des Islanders, Barry Trotz.

« Il a un physique imposant. Il est fort. Il a marqué un but important. Il a donné une mise en échec. Et il a répondu au défi de Wilson. Que pouvez-vous demander de plus d’un leader ? »

L’entraîneur-chef des Capitals Todd Reirden n’a pas présenté de mise à jour de l’état de santé de Backstrom, mais a qualifié la mise en échec de Lee de « tardive » et « prédatrice ».

Carlson s’est montré plus direct en décrivant le coup de Lee comme « vraiment vicieux à mes yeux ».

Lee a écopé une punition pour obstruction après une mise en échec épaule contre épaule, lors de laquelle Backstrom semblait regarder dans l’autre direction et n’était pas en possession de la rondelle.

« J’ai tenté de freiner un peu, mais je l’ai attrapé », a expliqué Lee. « Le résultat final, après coup, a été une punition et deux bagarres. Ça s’est réglé et ensuite, le match s’est poursuivi. »

Carlson a récolté deux aides à son retour au jeu après avoir raté les trois matchs de la ronde de classement en raison d’une blessure. Braden Holtby a réalisé 23 arrêts.

Eberle a amorcé la remontée grâce à un but marqué de l’enclave avec 63 secondes à jouer au deuxième vingt. Lee a égalé le score après 51 secondes de jeu en troisième période, sautant sur un retour après un tir du défenseur Ryan Pulock de la pointe droite.

Oshie a marqué le premier but du match à 5 : 27 de la deuxième période pendant une punition à Matt Martin pour obstruction. Il a doublé l’avance des Capitals pendant que Eberle était assis au cachot pour avoir accroché.

« Je pense que nous leur avons simplement donné du souffle », a analysé Ovechkin. « Ce but à la fin (de la deuxième période) leur a certainement procuré un petit élan. Mais nous ne pouvons pas commencer la troisième période de cette façon. »

« On tourne la page, tout simplement », a ajouté le prolifique ailier droit des Capitals. « Il n’y a rien que nous puissions faire en ce moment. Nous allons tout simplement apprendre de nos erreurs. »

La hargne était au rendez-vous dès le début de cet affrontement entre les deux rivaux de la section Métropolitaine, à commencer par la mise en échec de Lee sur Backstrom.

Quelques minutes plus tard, Casey Cizikis des Islanders et Wilson ont échangé des coups de poing devant les bancs des joueurs, un incident qui a commencé lorsque Dmitry Orlov, des Capitals, a frappé Cal Clutterbuck.

Forcés de se défendre trois fois en désavantage numérique au premier vingt, les Islanders ont égalé un record d’équipe en matchs éliminatoires avec seulement deux tirs aux buts pendant les 20 premières minutes de jeu.

Les Islanders avaient été limités à deux tirs lors d’une même période en matchs éliminatoires en deux autres occasions, chaque fois contre les Capitals, en 1984 et en 1985.

Le match a commencé à 16 h, soit une heure plus tard que prévu, après que le duel entre les Hurricanes de la Caroline et les Bruins de Boston, commencé à 11 h, eut nécessité une deuxième période de prolongation.

La deuxième rencontre doit avoir lieu vendredi soir à 20 h.