Bryan Little ignore s’il sera en mesure de jouer de nouveau dans la LNH.

Donna Spencer La Presse canadienne

Le joueur qui compte le plus d’ancienneté au sein de l’édition actuelle des Jets de Winnipeg attend d’obtenir la confirmation que sa blessure à la tête, qui a mis un terme à sa saison, ne mettra pas sa santé à risque.

Tympan perforé

Le joueur âgé de 32 ans originaire de Cambridge, en Ontario, s’est perforé le tympan lorsque son coéquipier Nikolaj Ehlers a décoché un puissant lancer frappé qui l’a atteint directement à l’oreille lors d’un match contre les Devils du New Jersey, le 5 novembre. Il n’a plus joué par la suite en 2019-2020.

Ce n’est toutefois pas l’intervention chirurgicale au tympan qui a empêché Little d’effectuer un retour au jeu avec les Jets en juillet. C’est la blessure à la tête qui l’a accompagnée qui a remis son avenir dans la LNH en question.

« Les tests d’imagerie par résonance magnétique ont montré certaines choses, a-t-il dit, en restant évasif. Il n’y a rien que je puisse faire, sauf attendre de voir comment ça va guérir… et si ça va guérir. »

Le plus important pour moi, c’est la santé, vivre une longue vie et avoir toute ma tête quand tout ceci sera terminé. D’ici là, les risques associés à un retour au jeu ne sont pas si grands que ça, mais il faut attendre et observer la progression.

Bryan Little

Little avait subi une commotion cérébrale lors du dernier match préparatoire des Jets le 29 septembre.

Il a effectué un retour au jeu lors de la Classique Héritage à Regina contre les Flames de Calgary, mais 10 jours plus tard, alors qu’il contournait le filet des Devils, le tir d’Ehlers l’a atteint directement à l’oreille.