Max Pacioretty a utilisé des poids et un vélo stationnaire pour s’entraîner dans sa chambre pendant sa quarantaine à Edmonton. Il a rejoint les Golden Knights de Vegas vendredi et il a recommencé à patiner avec ses coéquipiers.

Jay Cohen
Associated Press

Il est prêt à jouer. Du moins, aussi prêt qu’il peut être pour effectuer un retour pendant les séries de la LNH.

Pacioretty revient avec les Golden Knights, qui visent un autre long parcours en séries après s’être assurés du premier rang de l’Association Ouest en vertu d’une fiche de 3-0 pendant le tournoi à la ronde.

Sur leur chemin en quarts de finale de l’Ouest se trouvent les Blackhawks de Chicago, qui viennent tout juste de vaincre les Oilers d’Edmonton lors de la ronde de qualification.

Le premier match aura lieu ce soir.

« Il n’y a rien qui peut recréer une partie éliminatoire. Tu dois simplement tenter de travailler le plus fort possible et t’assurer d’être à la bonne vitesse à ton retour », a affirmé Pacioretty.

Âgé de 31 ans, Pacioretty était aux prises avec une blessure mineure subie pendant le camp estival. Il a guéri sa blessure à Las Vegas pendant que l’équipe s’est rendu à Edmonton pour reprendre ses activités.

Après être retourné dans la bulle de la LNH, Pacioretty a dû attendre dans sa chambre jusqu’à ce qu’il soit autorisé à retrouver ses coéquipiers. L’ailier a été impressionné par la façon dont les Golden Knights ont joué pendant son absence.

« Ça montre que nous avons fait notre travail pendant la pause, a-t-il dit lors d’une visioconférence, lundi. L’équipe m’a l’air en bonne forme. »

Le retour de Pacioretty renforce l’attaque et l’avantage numérique des Golden Knights, ajoutant un marqueur réputé qui devra être surveillé par les Blackhawks.

« Pour avoir joué avec lui aux Jeux olympiques et à la Coupe du monde de hockey, je sais qu’il a tout un lancer, a indiqué la vedette des Blackhawks Patrick Kane. Contre des joueurs de la sorte, tu veux simplement leur limiter l’espace et ne pas les laisser tirer. »

Les Blackhawks avaient peu de chances de participer aux séries lorsque la LNH a suspendu sa saison en raison de la pandémie de COVID-19. La ligue a toutefois décidé d’élargir à 24 équipes son format de retour au jeu et la troupe de Chicago a répondu en surprenant les Oilers d’Edmonton en quatre rencontres.

Le groupe de vétérans ayant gagné trois coupes Stanley avec les Blackhawks a semblé revigoré contre les Oilers. Les recrues Kirby Dach et Dominik Kubalik ont également offert une belle performance à leurs débuts en séries.

Les Blackhawks se préparent toutefois à un défi beaucoup plus relevé en la présence de Pacioretty et des Golden Knights.

« C’est une bonne équipe. Nous avons beaucoup de respect pour leurs joueurs, a dit Toews. Nous savons qu’ils peuvent bien faire en attaque et en défensive. »