(Toronto) Cette saison, les Maple Leafs de Toronto ont montré leur capacité à se ressaisir après une défaite difficile à digérer.

Joshua Clipperton
La Presse canadienne

Ils devront fouiller au plus profond d’eux pour fournir leur réponse à ce qui s’est produit jeudi soir.

Pierre-Luc Dubois a complété son tour du chapeau en prolongation et les Blue Jackets de Columbus ont effacé un retard de 3-0 pour vaincre les Maple Leafs 4-3.

Grâce à cette remontée, les Blue Jackets ont pris les devants 2-1 dans cette série trois de cinq et les deux adversaires se retrouveront pas plus tard que vendredi soir.

Après plusieurs occasions de marquer des deux côtés de la patinoire en prolongation, le capitaine des Maple Leafs, John Tavares, a commis un revirement en zone offensive. Les Blue Jackets ont saisi la rondelle et Dubois a finalement déjoué Frederik Andersen à 18 : 24.

Questionné à savoir quand le vent avait tourné après que les Maple Leafs eurent pris les devants 3-0 en deuxième période, l’entraîneur-chef Sheldon Keefe a souligné que les problèmes avaient commencé bien avant l’hécatombe au tableau indicateur.

« Nous avons échappé le match dès le début, a-t-il analysé. Je n’ai pas aimé notre première période et je n’ai pas aimé notre jeu à 1-0, 2-0 ou 3-0. Nous avons eu ce que nous méritions. Nous sommes tombés dans les mauvaises habitudes. Nous établissions le plan de match au fur et à mesure que la partie avançait. »

Seth Jones a touché la cible en temps réglementaire pour les Blue Jackets, qui occupaient le neuvième rang de l’Association Est quand la saison de la LNH a été interrompue en raison de la pandémie de COVID-19.

Cam Atkinson a récolté deux aides pour la formation de Columbus, qui pourrait s’assurer d’une place en quarts de finale de l’Est en l’emportant vendredi soir.

« Nous sommes restés dans le moment, a dit Atkinson. Nous avons commencé à jouer du bon hockey en fin de deuxième période et nous sommes revenus dans le match. La prolongation n’a pas été notre meilleure période, mais nous avons trouvé une façon de rester unis. »

Joonas Korpisalo a alloué trois buts en 15 tirs et il a été remplacé par Elvis Merzlikins en deuxième période alors que les Maple Leafs menaient 3-0.

En relève, Merzlikins a été parfait devant 21 lancers.

Nick Robertson, avec son premier but en carrière dans la LNH, Cody Ceci et William Nylander ont répliqué pour les Maple Leafs.

Andersen a bloqué 40 rondelles pour les Torontois, qui ont vu Alexander Kerfoot et Kasperi Kapanen amasser deux mentions d’assistance chacun.

« C’est difficile à expliquer, a déclaré Keefe, dont l’équipe a connu une de ses belles performances de la saison en l’emportant 3-0 lors du deuxième duel de la série. Ça fait partie du jeu, n’est-ce pas ? C’est pour cette raison que c’est une série et que chaque jour en est un nouveau. Nous devons laisser cette partie derrière nous et être prêts à revenir. »

En retard 3-1 en troisième période, les Blue Jackets ont créé l’égalité grâce à deux buts en 3 : 21.

Jones a réduit l’écart à un but à 7 : 27, grâce à un puissant tir précis qui a trompé la vigilance d’Andersen. Dubois, qui avait été enguirlandé par l’entraîneur-chef John Tortorella lors du deuxième match de la série, a nivelé le pointage lors d’une montée à deux contre un.

« Il n’y avait vraiment rien de différent, a expliqué Dubois à propos de son altercation avec Tortorella. Des choses comme ça vont se produire. »

« Pierre-Luc est un bon joueur, a ajouté Tortorella. Nous cherchons à avoir de la constance de sa part. Nous cherchons à lui enseigner ce que c’est que d’être un professionnel dans toutes les situations. Il a été une des grosses raisons de notre victoire ce soir. »