Eddie Shack, l’un des joueurs les plus colorés de la LNH, sur la patinoire et en dehors, est décédé. Il avait 83 ans.

Associated Press

Les Maple Leafs de Toronto ont annoncé la nouvelle sur Twitter, dimanche.

« Eddie a diverti les partisans des Leafs sur la glace pendant neuf saisons et pendant des décennies. Il nous manquera beaucoup », a déclaré l’équipe.

Reconnu pour son style percutant et sa personnalité plus grande que nature, Shack a remporté quatre Coupes Stanley avec Toronto dans les années 60. Il a marqué le but gagnant lors de la finale de 1963.

PHOTO AARON VINCENT ELKAIM, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Eddie Shack et Johnny Bower en octobre 2012 avec une réplique miniature de la Coupe Stanley soulignant la conquête de 1962

Le natif de Sudbury a joué de 1958 à 1975 avec six équipes différentes, dont neuf ans avec les Maple Leafs.

L’ancien capitaine des Maple Leafs Doug Gilmour a gazouillé être « triste qu’il soit parti, mais tellement heureux de l’avoir connu ».

« Eddie Shack m’a appris deux choses importantes : voir l’humour dans à peu près tout et vivre comme un champion », a dit Gilmour.

Shack a récolté 239 buts, 465 points et 1431 minutes de pénalité, en 1047 matchs dans la LNH.

En séries, l’ailier a ajouté six buts, sept passes et 151 minutes de punition.

Né d’immigrants ukrainiens le 11 février 1937, Shack travaillait dans une boucherie à Sudbury quand il s’est présenté aux Biltmores de Guelph de l’Ontario Hockey Association.

Il a joué durant cinq saisons pour les Biltmores et une pour les Providence Reds (AHL) avant de se joindre aux Rangers de New York, auxquels les Biltmores étaient affiliés.

Shack a fait ses débuts dans la LNH en 1958 et a été échangé à Toronto en 1960, après avoir refusé d’aller à Detroit.

Il a remporté la Coupe avec les Leafs en 1962, 1963, 1964 et 1967.