(New York) Les centres Leon Leon Draisaitl des Oilers d’Edmonton et Nathan MacKinnon de l’Avalanche du Colorado ainsi que l’ailier Artemi Panarin des Rangers de New York sont les trois finalistes au trophée Hart.

La Presse canadienne

Le trophée est décerné chaque année par la Ligue nationale au « joueur qui s’est révélé le plus utile à son équipe. »

Draisaitl a mené la ligue avec 110 points (43 buts, 67 passes) en 71 matchs, devenant le premier joueur originaire d’Allemagne à gagner le trophée Art Ross.

PHOTO D'ARCHIVES JOHN LOCHER, THE ASSOCIATED PRESS

Leon Draisaitl

Il a amassé au moins un point lors de 56 de ses 71 présences et il a dominé la ligue avec 33 matchs de plus d’un point, un sommet.

MacKinnon s’est classé cinquième dans la LNH avec 93 points (35 buts, 58 passes) en 69 matchs. L’attaquant de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, a terminé la campagne parmi les meneurs pour les tirs au but (premier, 318), les points en avantage numérique (quatrième, 31), les mentions d’aide (sixième, 58), les buts en avantage numérique (sixième à égalité, 12) et les buts (neuvième, 35).

PHOTO D'ARCHIVES KATHY WILLENS, THE ASSOCIATED PRESS

Nathan MacKinnon.

Finalement, Panarin a établi un sommet personnel et a terminé quatrième dans la LNH avec 95 points (32 buts, 63 passes).

Il a mené la ligue avec 46 passes et 71 points à forces égales, tout en se classant deuxième pour les passes (à égalité, 63) et le différentiel (plus-36).