Tout indique qu’Alexander Romanov a réglé ses problèmes de visa. L’espoir du Canadien se rendra directement à Toronto pour y rejoindre ses nouveaux coéquipiers, qui arriveront dimanche.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Le Tricolore en a fait l’annonce mardi matin.

Plus tôt mardi, Romanov avait publié un égoportrait où il apparaît dans un avion avec le gardien Ilya Sorokin, des Islanders. Il est écrit sur la photo qu’ils sont à l’aéroport Sheremetyevo Alexander S. Pushkin, le plus important aéroport de Moscou.

COMPTE TWITTER DE DAN MILSTEIN

Alexander Romanov et le gardien Ilya Sorokin, des Islanders, dans un avion ce matin à Moscou.

Romanov sera à Toronto pour s’entraîner avec le CH, mais il ne sera pas admissible à jouer des matchs. En revanche, la LNH lui permet tout de même d’écouler la première année de son contrat d’entrée de trois ans.

« À long terme, sa présence au camp lui sera extrêmement bénéfique, avait déclaré Marc Bergevin, le directeur général du Canadien, la semaine dernière, lors d’une visioconférence.

« À titre d’ancien joueur, tu te présentes à ton premier camp, et l’année suivante, c’est le jour et la nuit. Tu as déjà vécu l’expérience, tu es familier avec les joueurs et le personnel. C’est d’une valeur inestimable. Nous n’avons pas hésité quand nous avons su que nous pouvions le faire. Il voulait venir et nous l’accueillons à bras ouverts. »

En vertu des protocoles de la phase 4 du retour au jeu dans la LNH, comme il arrive visiblement par vol commercial, Romanov devra maintenant passer quatre jours en quarantaine dans sa chambre d’hôtel, et ne pourra pas en sortir tant qu’il n’aura pas produit quatre tests négatifs à la COVID-19. Lors des trois jours suivants, il aura seulement droit de sortir de sa chambre pour « accomplir ses tâches de travail essentielles ».