Louis Robitaille a eu la main heureuse avec les joueurs russes des Tigres de Victoriaville à ses dernières années dans les Bois-Francs. Mardi, au repêchage de la Ligue canadienne de hockey, le nouveau directeur général et entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau n’a donc pas hésité à jouer dans cette filière en sélectionnant l’attaquant Alexei Prokopenko au huitième rang de la séance du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey.

JEAN-FRANÇOIS PLANTE
Le Droit

L’attaquant de 5’11’’ et 166 livres était le capitaine de la Russie au Défi mondial des moins de 17 ans où il a récolté deux points en six matches. Il a été beaucoup plus dominant avec l’Avangard d’Omsk avec 66 points en 30 matches dans une ligue des moins de 17 ans axée sur le jeu offensif.

Prokopenko a aussi été le capitaine de ce club. De plus, il amassé huit buts et 12 points en 16 matches avec le Yastreby d’Omsk dans la Ligue junior majeure de la Russie (MHL). Cette production est semblable à celle de Vitaly Abramov, qui avait amassé huit et 14 points en 20 matches au même âge dans cette ligue. Yakov Trenin, un autre très bon Russe avec les Olympiques, avait récolté sept buts et 14 points en 22 matches dans la MHL à 16 ans.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.