(Montréal) L’ex-capitaine du Canadien de Montréal Guy Carbonneau, le boxeur Lucian Bute et le fondeur Alex Harvey font partie des cinq athlètes et deux bâtisseurs qui feront leur entrée au Panthéon des sports du Québec, a annoncé l’organisation par voie de communiqué jeudi.

La Presse canadienne

Carbonneau a remporté la Coupe Stanley à trois reprises (1986, 1993 et 1999) au fil de sa carrière, en plus d’avoir décroché le trophée Selke, remis au meilleur attaquant à caractère défensif, en trois occasions. Il a marqué 260 buts et récolté 403 mentions d’assistance en 1318 matchs en carrière dans la LNH avec le Tricolore, les Blues de St. Louis et les Stars de Dallas.

Pour sa part, Bute fut champion du monde de l’IBF dans la catégorie des poids super-moyens de 2007 à 2012, puis de la NABF, en 2012 et 2013 chez les poids mi-lourds. Il revendique 32 victoires, dont 25 par K. – O., dans les rangs professionnels.

PHOTO D’ARCHIVES MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le boxeur Lucian Bute montrant sa ceinture de champion, à l’annonce de sa retraite le 20 mars 2019. Le promoteur Yvon Michel est à sa droite.

Quant à Harvey, il a obtenu cinq médailles, dont deux d’or, aux Championnats du monde de ski de fond, tout en ajoutant 30 podiums, dont huit victoires, sur le circuit de la Coupe du monde. Il s’est classé dans le top-10 à sept reprises aux Jeux olympiques.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, PRESSE CANADIENNE

Le fondeur Alex Harvey salue les députés lorsqu’honoré par l’Assemblée nationale à Québec le 28 mars 2019.

Ils seront accompagnés lors de leur intronisation de la hockeyeuse olympique Caroline Ouellette, de la cycliste Marie-Hélène Prémont ainsi que des bâtisseurs Sonia Denoncourt et Tom Quinn.

PHOTO D’ARCHIVES JEFF MCINTOSH, PRESSE CANADIENNE

La hockeyeuse de l’équipe nationale Caroline Ouellette, lors d’une conférence de presse à Calgary le 27 mai 2013.

Ces personnalités ont été choisies par un comité de sélection de 12 membres, présidé par Richard de Carufel et composé d’athlètes membres du Temple de la renommée ainsi que de personnalités provenant de la communauté sportive et des médias.

PHOTO D’ARCHIVES YAN DOUBLET, LE SOLEIL

La cycliste Marie-Hélène Prémont, le 27 février 2013.

« Être immortalisé au Temple de la renommée des sports du Québec, c’est recevoir la plus importante reconnaissance offerte par la communauté sportive québécoise aux personnes qui ont marqué de façon exceptionnelle l’essor ou le développement du sport au Québec. Les exploits et les contributions de ces personnalités commandent l’admiration et nous obligent à un devoir de mémoire », a déclaré par voie de communiqué le président du Panthéon et du musée des sports du Québec, Jacques Baril.

En raison des incertitudes causées par la pandémie de la COVID-19, le Panthéon des sports du Québec a décidé de reporter à l’automne 2021 son gala d’intronisation.