Le hockeyeur Patrice Bergeron dénonce avec force le racisme et appuie ses paroles avec des gestes concrets. L’attaquant des Bruins de Boston a remis un montant de 50 000 $ à deux organismes qui viennent en aide aux minorités ethniques, un au Québec, l’autre en Nouvelle-Angleterre.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

Dans un message relayé par son équipe, Bergeron – d’ordinaire réservé – affirme que « ça prend plus qu’un simple message sur Instagram. Posons des actions concrètes. Avec un cœur ouvert et de la compassion, je suis déterminé à être un allié, à continuer de grandir [comme être humain] et à élever mes enfants pour qu’ils soient antiracistes. »

En tant que joueurs de hockey, nous avons tendance à faire nos affaires et à garder le silence. Sans vouloir faire trop de bruit. C’est dans notre culture. Mais le meurtre de George Floyd et les manifestations qui ont suivi m’ont fait réaliser qu’en ne parlant pas de ce sujet, qu’en n’utilisant pas ma voix comme athlète professionnel, ça permet au racisme de foisonner et de continuer. Le silence n’est plus une option pour moi.

Patrice Bergeron

L’organisme québécois auquel Patrice Bergeron a fait un don de 25 000 $ est le Centre multiethnique de Québec. Sa mission est d’accueillir les immigrants, de faciliter leur établissement, de soutenir leur adaptation et de favoriser leurs accès à de meilleures conditions socio-économiques.