(Chicago) L’ancien président des Blackhawks de Chicago, John McDonough, à ses premiers commentaires publics depuis son congédiement, a qualifié son séjour avec l’équipe de « l’aventure de toute une vie ».

Associated Press

McDonough a également félicité le propriétaire Rocky Wirtz et sa famille dans un communiqué émis par l’équipe, au lendemain de son congédiement.

Mon défunt père utilisait une expression pour décrire ceux qu’il trouvait les plus dignes, respectueux et dignes d’admiration, a rappelé McDonough. Il disait qu’ils ont ’de la classe’. Cela décrit parfaitement la famille Wirtz et les Blackhawks de Chicago.

John McDonough, dans le communiqué des Blackhawks annonçant son congédiement.

McDonough, âgé de 66 ans, n’a fourni aucun détail sur les circonstances de son départ.

Dans la déclaration de l’équipe annonçant le changement lundi, Rocky Wirtz a avancé la crise du coronavirus et la suspension de la saison de la LNH comme d’une occasion d’évaluer la direction de l’équipe.

Il a présidé à trois Coupes Stanley

McDonough était président des Cubs de Chicago avant d’être embauché par Wirtz en 2007. L’arrivée de McDonough a été un moment clé dans l’ascension des Blackhawks au sommet de la LNH.

PHOTO SUSAN WALSH, AP

Alors président des Blackhawks de Chicago, John McDonough, avait présenté sa 3e Coupe Stanley au président Barack Obama -lui-même de Chicago- le 18 février 2016 à la Maison-Blanche.

McDonough a aidé à réorganiser les opérations commerciales de l’équipe tandis que les attaquants vedettes Jonathan Toews et Patrick Kane ont guidé l’équipe à la conquête de la coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015. Bien que l’aspect commercial de l’équipe reste en bon état, les Blackhawks n’ont pas participé aux séries éliminatoires depuis 2017.

Le départ de McDonough pourrait mener à d’autres changements majeurs au sein de l’organisation. Danny Wirtz, le fils de Rocky, âgé de 43 ans et vice-président de l’équipe, remplace provisoirement McDonough.