(Nashville) Les Predators de Nashville ont congédié l’entraîneur-chef Peter Laviolette, lundi soir.

La Presse canadienne

Nashville a un rendement de 19-15-7 après n’avoir gagné qu’une seule fois depuis cinq matchs.

Les Predators se classent au sixième rang de la section Centrale, à sept points du troisième rang.

Laviolette a été engagé en mai 2014, après avoir aussi dirigé les Islanders de New York (2001-03), les Hurricanes de la Caroline (2003-2009) et les Flyers de Philadelphie (2009-2014).

Sous sa gouverne, les Hurricanes ont remporté la Coupe Stanley en 2006, tandis que les Flyers ont atteint la finale en 2010.

PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Son adjoint Kevin McCarthy a aussi été remercié.

« Le leadership de Peter et Kevin nous a amenés un niveau de succès sans précédent dans l’organisation, se rendre en finale de la Coupe Stanley [en 2017]), ainsi que mériter le trophée des Présidents [en 2018), a notamment évoqué le président des opérations hockey et directeur général des Predators, David Poile.

« Leur passion pour le hockey, leur capacité à motiver un club et leur volonté d’être les meilleurs rend cette décision difficile. »

Du début de la saison 2014-15 à ce jour, les Predators ont récolté 248 victoires, se classant au sixième rang de la LNH pour cette période. Ils ont remporté le titre de leur section en 2018 et 2019.

Laviolette a montré une fiche de 248-143-60 aux commandes des Predators. En 2017, l’équipe s’est inclinée devant les Penguins de Pittsburgh en ronde ultime.

PHOTO MARK HUMPHREY, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Un an plus tard, la récolte de 117 points a été assombrie par une élimination au deuxième tour, face aux Jets de Winnipeg.

L’Américain de 55 ans a été le deuxième entraîneur des Predators, après le règne de 15 ans de Barry Trotz.

Avant la mauvaise séquence en cours, Nashville a aussi dû traverser un mois de novembre difficile (4-7-2), incluant une série de six revers.

Les Predators vont rejouer mardi soir à domicile, contre les Bruins de Boston.