(Oakville) Alexis Lafrenière n’avait aucune raison d’être sur la patinoire cette semaine.

Joshua Clipperton
La Presse canadienne

Celui qui pourrait être le premier choix du prochain repêchage de la LNH est déjà assuré de faire partie d’Équipe Canada junior depuis quelque temps déjà.

Mais ça n’apaise pas la peine d’être à l’écart du jeu pour soigner une blessure à une cheville qui tarde à guérir.

« Ça va mieux depuis quelques jours, a admis Lafrenière jeudi pendant sa première rencontre avec les médias. Nous avons discuté (avec le médecin) et le personnel. Ils ne veulent pas que je pousse trop.

« J’ai hâte de retourner sur la patinoire. »

Et c’est aussi le cas pour le Canada.

Lafrenière domine la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec 70 points en seulement 32 rencontres cette saison avec l’Océanic de Rimouski. Il a notamment marqué six buts et récolté six mentions d’assistance en cinq rencontres en décembre, en dépit d’une douleur récurrente à une cheville.

L’ailier âgé de 18 ans n’a pas pris part aux entraînements ni aux matchs préparatoires contre une équipe étoile de joueurs universitaires cette semaine, mais jure qu’il aurait enfilé l’uniforme si les matchs avaient été importants.

Le Championnat du monde de hockey junior se déroulera du 26 décembre au 5 janvier en République tchèque, et le premier test pour le Canada aura lieu en lever de rideau de la compétition contre les États-Unis.

« J’aimerais être sur la patinoire, mais un petit repos fait toujours du bien, a convenu Lafrenière. Quand je joue, je ne ressens pas la douleur (dans ma cheville), c’est plutôt après. Ça va bien quand je joue. »

Après avoir retranché quelques joueurs jeudi, le Canada se dirigera vers Vienne, en Autriche, ce week-end afin de poursuivre sa préparation avant les matchs préparatoires contre la Suisse, le 19 décembre, et la Finlande, le 23.

Lafrenière, qui a marqué 23 buts et obtenu 47 passes dans la LHJMQ jusqu’ici cette saison, patinait avec le joueur de centre Joe Veleno pendant le camp estival d’Équipe Canada junior, et ce duo devrait jouer un rôle déterminant pendant le tournoi en République tchèque.

Le hockeyeur de Saint-Eustache a aussi profité de la tribune pour offrir un conseil, sans détour, à ses coéquipiers qui participeront au prestigieux tournoi pour la première fois de leur carrière.

« Pas de congé, a dit Lafrenière. Tu dois jouer chaque match comme si c’était le dernier. »