(Toronto) L’ex-attaquant de la LNH Akim Aliu s’attend à « un gros changement » dans la ligue, suite à sa rencontre avec deux dirigeants du circuit Bettman mardi.

La Presse canadienne

Aliu a discuté avec le commissaire de la LNH Gary Bettman et le commissaire adjoint Bill Daly à Toronto, après avoir allégué que l’ex-entraîneur des Flames de Calgary Bill Peters s’était adressé à lui en utilisant des mots à connotation raciste pendant la saison 2009-10. Les deux hommes faisaient alors partie des IceHogs de Rockford, le club-école de la Ligue américaine de hockey affilié aux Blackhawks de Chicago.

La déclaration d’Aliu a entraîné le déclenchement d’une enquête interne chez les Flames qui a culminé avec la démission de Peters vendredi dernier. Peters s’est excusé auprès des Flames et de leur directeur général Brad Treliving pour avoir utilisé « un langage abusif » à Rockford, deux jours avant sa démission.

PHOTO JEFF MCINTOSH, AP

L’ex-entraîneur des Flames de Calgary Bill Peters

La LNH a indiqué qu’elle poursuivait son analyse de la situation.

« Ç’a été une semaine difficile, a admis Aliu, qui est d’origine nigériane. Nous avons eu de bonnes discussions avec Gary et Bill, qui ont démontré beaucoup d’empathie et qui se sont montrés très réceptifs à notre message.

« Je crois qu’un gros changement s’en vient, et il était dû. J’ai hâte de voir ce qui se produira », a-t-il ajouté.

Bettman et Daly ont publié un communiqué conjoint après avoir rencontré Aliu.

« Nous sommes heureux d’avoir pu rencontrer Aliu aujourd’hui, et nous avons eu une discussion productive et sincère, pouvait-on lire dans le document. La discussion d’aujourd’hui fait partie d’un processus de révision, beaucoup plus vaste, de la ligue. Nous partageons un objectif commun : nous assurer que le hockey est inclusif, à tous les niveaux. »

La ligue a ajouté qu’elle n’émettra aucun autre commentaire avant la rencontre du Bureau des gouverneurs de la LNH la semaine prochaine à Pebble Beach, en Californie.