Le Canadien de Montréal a confirmé dimanche en fin de journée que Guy Lafleur avait subi avec succès une chirurgie destinée à retirer le lobe supérieur de l’un de ses poumons. On a également procédé à l’ablation de ganglions.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Le légendaire ailier droit « demeure en observation à l’hôpital, et devrait retourner chez lui dans les prochains jours afin de poursuivre sa convalescence », a écrit l’équipe dans un communiqué.

Le Journal de Montréal a d’abord publié la nouvelle selon laquelle on avait détecté un cancer au Démon blond lors d’un examen préparatoire au quintuple pontage qu’il a reçu il y a deux mois. Une imagerie médicale avait révélé une tache sur un poumon.

Citant un « informateur », le quotidien a ajouté que si la biopsie des ganglions se révèle négative, M. Lafleur, 68 ans, n’aura pas à se soumettre à des traitements de chimiothérapie.

La chirurgie s’est déroulée au CHUM. Par l’entremise du Canadien, la famille du célèbre numéro 10 a « tenu à remercier l’équipe médicale et tout le personnel » de l’établissement et fait savoir qu’elle n’émettrait pas de commentaire additionnel.