Le mois de décembre n’est pas encore commencé que déjà, les membres du Canadien jettent un coup d’oeil au classement en vue des séries.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Le Tricolore a perdu ses cinq derniers matchs, et c’est en effet dans le classement que Claude Julien a trouvé du positif afin de relancer ses joueurs.

Avec une fiche de 11-8-5 pour 27 points en 24 matchs, les Montréalais seraient exclus des séries si elles commençaient maintenant. Mais voilà qu’avec une victoire jeudi soir contre les Devils du New Jersey, au Centre Bell, le CH pourrait rejoindre les Panthers de la Floride au deuxième rang de la division Atlantique.

« On regarde tout. Si tu ne regardes pas le classement, tu ne fais pas ton travail, a affirmé Julien, après l’entraînement optionnel du Tricolore à Brossard. Ça ne veut pas dire qu’on y porte une énorme attention tous les jours, mais on sait ce qui se passe. Quand tu viens de perdre cinq matchs de suite, c’est important de trouver du positif. »

Nick Cousins était d’ailleurs bien au fait de la position de l’équipe.

« Nos cinq défaites importent peu en ce moment. C’est derrière nous. On a la chance de monter en deuxième place. La Floride a perdu [mercredi]. Si on gagne ce soir, on revient au plus fort de la lutte », a rappelé l’ailier gauche.

Carey Price reviendra devant le filet du Canadien. Rappelons que le gardien a eu une courte soirée de travail à son dernier match, mardi, puisqu’il a été remplacé par Keith Kinkaid en début de deuxième période, après avoir accordé 5 buts sur 11 tirs.

Julien a refusé de confirmer s’il apportait des changements à sa formation. Interrogé à savoir si son hésitation était liée à des questions médicales ou de performance, l’entraîneur-chef a dit vouloir garder l’information à l’interne.

Rappelons que le Canadien ne compte que 12 attaquants et 7 défenseurs en santé actuellement.

Onze joueurs ont participé à l’entraînement optionnel de jeudi matin : Kinkaid, Victor Mete, Mike Reilly, Cale Fleury, Brett Kulak, Cousins, Max Domi, Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi, Charles Hudon et Jordan Weal.