(Montréal) Deux jours après avoir fait son entrée au Temple de la renommée du hockey, Guy Carbonneau a vécu un autre moment d’émotion, étant immortalisé au sein de l’Anneau d’honneur du Canadien de Montréal, mercredi, au Centre Bell.

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse canadienne

Carbonneau est devenu le 59e ancien membre de l’équipe à recevoir pareil hommage. L’Anneau d’honneur du Canadien est réservé aux anciens membres de l’organisation ayant été admis au Temple de la renommée du hockey.

Une vidéo retraçant la carrière de Carbonneau avec le Canadien a été diffusée sur l’écran géant avant le match entre le Tricolore et les Sénateurs d’Ottawa. Ses anciens coéquipiers Bob Gainey, Kirk Muller et Patrick Roy, ainsi que son ancien rival Wayne Gretzky, ont pris la parole dans la vidéo.

À son arrivée sur la patinoire, Carbonneau a reçu une ovation de plus d’une minute et demie de la part des partisans. Les applaudissements se sont éventuellement transformés en « Guy ! Guy ! Guy ! ».

Carbonneau a disputé 12 de ses 18 saisons dans la LNH dans l’uniforme du Tricolore. Il a aidé l’équipe à remporter la coupe Stanley en 1986 et en 1993, la deuxième fois en tant que capitaine.

Reconnu pour son expertise à neutraliser les meilleurs éléments adverses, Carbonneau a reçu le trophée Selke, remis à l’attaquant s’étant le plus illustré en défensive dans la LNH, en 1988, 1989 et 1992. Gainey et Patrice Bergeron sont les seuls à avoir reçu cet honneur plus souvent, soit quatre fois chacun.

« Partout où "Carbo" est passé, il a eu un rôle important, a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, avant la rencontre. Il avait de bonnes statistiques offensives dans le junior, mais il a accepté un rôle différent à son arrivée dans la LNH. Il était un joueur extrêmement bon dans les deux sens de la patinoire, qui excellait particulièrement en défensive, en infériorité numérique, sur les mises en jeu et face aux gros trios adverses.

“C’est bien que l’on reconnaisse aussi ce travail, et pas seulement les joueurs ayant des bonnes statistiques offensives. Je suis fier de lui et je crois que c’est bien mérité. »

Carbonneau a disputé 912 matchs de saison régulière avec le Canadien, récoltant 221 buts et 326 aides.

Il a été échangé pendant l’été 1994 aux Blues de St. Louis, puis s’est retrouvé chez les Stars de Dallas un an plus tard. Carbonneau a aussi remporté la coupe Stanley avec les Stars en 1999, avant d’accrocher ses patins en 2000, après un revers en finale de la Coupe Stanley face aux Devils du New Jersey.

Au cours de sa carrière, Carbonneau a accumulé 260 buts et 403 aides en 1318 matchs de saison régulière.

Carbonneau a vite été rapatrié au sein de l’organisation du Canadien, d’abord au sein du personnel de développement des joueurs. Il a ensuite été entraîneur adjoint, puis entraîneur-chef du Tricolore entre 2006 et 2009.

Maintenant âgé de 59 ans, Carbonneau travaille comme analyste au Réseau des sports.