(Columbus) Le Canadien avait été épargné par les blessures en ce début de saison, mais sa chance vient de tourner, et pas du bon côté.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Ainsi, le club montréalais a confirmé mardi matin à Columbus que deux joueurs, Jonathan Drouin et Paul Byron, devront s’absenter pendant une longue période de temps ; huit semaines pour Drouin, et quatre semaines pour Byron.

Claude Julien a tenu à préciser que dans le cas de Drouin, c’est « un minimum » de huit semaines, ce qui ouvre la porte à la possibilité d’une absence encore plus longue.

« Ce sera de longues absences mais ça fait partie du hockey, a expliqué l’entraîneur. C’est sûr que c’est décevant pour les deux joueurs. »

Drouin a été opéré au poignet lundi, à l’Hôpital général de Montréal, en raison d’une blessure subie lors du match de vendredi dernier contre les Capitals à Washington. Dans son cas, il s’agit d’une malchance qui tombe particulièrement mal, puisque l’attaquant, avec une récolte de 15 points en 19 matchs, était en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière.

Byron, lui, a été opéré à un genou. Comme Drouin, il a subi cette blessure lors du match à Washington. L’attaquant de 30 ans avait réussi quatre points en 19 rencontres jusqu’ici.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Opéré à un genou, Paul Byron devra s'absenter pendant quatre semaines.

Reste à voir qui pourra profiter des ouvertures que ces départs vont créer dans la formation montréalaise. Le premier nom qui vient en tête est sans doute celui de Charles Hudon, tout récemment rappelé de Laval.

« On ne veut pas voir deux gars partir comme ça, a-t-il fait savoir mardi matin à Columbus. Je suis ici pour faire mon travail, et on verra pour la suite. »

Puisque le Canadien a tenu un entraînement optionnel mardi matin, il a été impossible de noter les trios qui seront employés en vue du match de mardi soir contre les Blue Jackets.

Seule certitude : c’est Carey Price qui sera devant le filet.