Le quart de saison approche dans la LNH. Parmi les courses intéressantes à suivre, il y a celle pour l’obtention du trophée Calder, remis à la recrue par excellence. Pour une rare fois, deux frères se disputeront ce trophée, l’un à Vancouver, l’autre au New Jersey, mais si la tendance se maintient, ils seront devancés par un éblouissant défenseur de l’Avalanche du Colorado…

Mathias Brunet Mathias Brunet
La Presse

Cale Makar

PHOTO ISAIAH J. DOWNING, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Cale Makar

Défenseur droitier
21 ans
4e choix au total en 2017
Avalanche du Colorado
Non seulement le défenseur de l’Avalanche du Colorado domine les recrues, toutes positions confondues, avec 18 points en 18 rencontres, mais il est quatrième chez les défenseurs de la Ligue au chapitre des points. L’arrivée en fin de saison dernière de Makar a sonné le glas pour Tyson Barrie, échangé aux Maple Leafs de Toronto.

Quinn Hughes

PHOTO ANNE-MARIE SORVIN, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Quinn Hughes

Défenseur gaucher
20 ans
7e choix au total en 2018
Canucks de Vancouver
Comme Makar, Hughes est le prototype parfait du défenseur moderne. Il possède un coup de patin exceptionnel et une vision rare. Comme Makar, Hughes est le seul défenseur employé lors de la première vague en supériorité numérique de son équipe. Il ne déçoit pas avec 12 points en 18 matchs et un temps d’utilisation de 19 min 47 s. Les Red Wings de Detroit regrettent sans doute déjà d’avoir repêché l’attaquant Filip Zadina un rang devant lui.

Martin Necas

PHOTO JAMES GUILLORY, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Martin Necas

Attaquant droitier
20 ans
12e choix au total en 2017
Hurricanes de la Caroline
Repêché un rang devant Nick Suzuki, Necas a patiemment attendu son tour l’an dernier dans la Ligue américaine. Il s’est contenté de sept matchs dans la LNH. Il était prêt cette année. Il a 12 points en 18 matchs depuis le début de la saison, dont six à ses six derniers matchs. Il arrive à produire même s’il joue au sein d’un troisième trio avec Lucas Wallmark et Nino Niederreiter, mais il occupe un poste à la pointe sur la deuxième vague en supériorité numérique.

Jack Hughes

PHOTO JOE CAMPOREALE, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Jack Hughes

Centre gaucher
18 ans
1er choix au total en 2019
Devils du New Jersey
Le frère de Quinn Hughes a connu des débuts timides, il a été blanchi à ses six premiers matchs dans la LNH, mais il a trouvé son rythme récemment. Depuis la rencontre contre les Rangers de New York le 17 octobre, il a amassé 9 points en 11 matchs. Il occupe le centre du premier trio, entre Taylor Hall et Kyle Palmieri, tandis que Nico Hischier, le premier choix en 2017, se retrouve désormais entre Pavel Zacha et Jesper Bratt.

Ethan Bear

PHOTO JASON FRANSON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Ethan Bear

Défenseur droitier
22 ans
Choix de cinquième tour en 2015, 124e au total
Oilers d’Edmonton
Bear n’a pas les statistiques de Makar et Quinn Hughes, avec 6 points en 20 matchs, mais il est désormais essentiel aux Oilers d’Edmonton, d’autant qu’Adam Larsson est blessé. Il fait partie de la première paire de défenseurs avec Darnell Nurse et affronte régulièrement les meilleurs trios adverses. Avec un temps de jeu de 21 min 22 s, aucune recrue n’est utilisée aussi souvent que lui dans la LNH.

* Mention honorable à Victor Olofsson, des Sabres de Buffalo, qui a cependant déjà 24 ans et qui a ralenti récemment.