(Dallas) Après avoir connu quelques beaux jours, l’unité d’infériorité numérique du Canadien a de nouveau failli à la tâche et la formation montréalaise a encaissé un revers de 4-1 face aux Stars de Dallas, samedi.

La Presse canadienne

Les Stars ont gagné la bataille des unités spéciales, profitant de deux de leurs quatre occasions en avantage numérique, tandis que le Canadien a été 0-en-5. Le Tricolore n’avait pas cédé avec un homme en moins à ses trois sorties précédentes, trois victoires.

« Notre avantage numérique n’a pas été à la hauteur et ça va avec le reste, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous n’avions pas nos jambes, que ce soit en avantage numérique ou à cinq contre cinq. »

Le Canadien a ainsi conclu son voyage de trois rencontres avec une fiche de 2-1.

« Ce sont des choses qui arrivent dans notre sport. Pendant les voyages, il y a des soirs plus difficiles que d’autres, a mentionné Julien. Ce soir, c’était probablement un de nos matchs les plus difficiles de la saison. Nous ne sommes jamais venus à bout de trouver nos jambes, notre vitesse, notre exécution.

“Même ceux qui sont bons dans les bagarres les ont perdues ce soir. »

Artturi Lehkonen a été l’unique buteur du Canadien (7-5-2), qui s’est buté à un Ben Bishop de gala. Bishop a stoppé 35 lancers pour porter sa fiche à 13-4-4 face au Tricolore au cours de sa carrière.

Denis Gurianov a réussi un doublé pour les Stars (7-8-1), tandis qu’Alexander Radulov et Miro Heiskanen, dans un filet désert, ont aussi touché la cible.

Carey Price a repoussé 36 des 39 tirs dirigés vers lui et il a encaissé un premier revers en temps réglementaire à l’étranger en cinq sorties cette saison (3-1-1).

Radulov a marqué deux secondes après le début d’un avantage numérique des Stars tard en première période. Tyler Seguin a gagné la mise en jeu en territoire offensif et Radulov a immédiatement dégainé, surprenant Price du côté de la mitaine à 15 : 24.

Price s’est racheté tôt en deuxième période, y allant d’un geste de moulin à vent avec la mitaine pour frustrer Roope Hintz, qui s’était échappé.

Le gardien du Tricolore a aussi dû être alerte devant Blake Comeau et Joe Pavelski, avant de finalement céder sur un tir de punition de Gurianov avec 1 : 11 à faire au deuxième vingt. Nick Suzuki a été le joueur coupable et Gurianov a fait mouche en visant entre les jambes du gardien.

Pendant ce temps, Bishop demeurait intraitable devant les assauts des visiteurs.

Le Canadien a augmenté la pression lors du dernier tiers, mais Gurianov a porté le coup de grâce à 10 : 43, en avantage numérique. Les Stars ont frappé en entrée de zone, quand le disque est passé de Pavelski à Hintz à Gurianov.

L’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, a remplacé Price par un attaquant supplémentaire avec plus de cinq minutes à faire. Heiskanen en a profité pour marquer dans un filet désert à 15 : 08.

Le manège a recommencé après que Lehkonen eut touché la cible pour le Tricolore à 16 : 18, cette fois, sans conséquence.

Le Canadien sera de retour au Centre Bell mardi, quand les Bruins de Boston seront les visiteurs.