(New York) Connor McDavid et les Oilers d’Edmonton ne sont pas satisfaits malgré leur bon départ. Ils savent qu’ils peuvent s’améliorer.

Vin A. Cherwoo
Associated Press

McDavid a brisé l’égalité alors que Leon Draisaitl a amassé trois points, aidant les Oilers d’Edmonton à vaincre les Rangers de New York 4-1, samedi.

Draisaitl a récolté deux buts et une aide en troisième période, contribuant à la cinquième victoire de suite des Oilers pour amorcer la saison. Oscar Klefbom a inscrit un but et une assistance tandis que McDavid a aussi préparé un but.

« C’est bien d’avoir une fiche de 5-0-0, mais nous devons être meilleurs, a avoué McDavid. Notre trio était très efficace aujourd’hui, à mon avis. Quelques fois, nous avons tenté de forcer le jeu et nous avons commis des revirements. »

Mike Smith a stoppé 20 rondelles devant le filet des Oilers, qui ont complété le balayage des équipes de la région de New York. Ils avaient battu les Islanders 4-1, mardi, avant d’avoir le dessus 4-3 en tirs de barrage face aux Devils du New Jersey, jeudi.

La formation d’Edmonton, qui a commencé sa saison avec une fiche de 5-0-0 pour une première fois en 34 ans, est devenue la première équipe de l’histoire de la LNH à remporter ses cinq premières parties de la campagne alors qu’elle a tiré de l’arrière lors de chacune d’entre elles.

« Nous avons alloué un but rapidement cet après-midi, mais il restait encore beaucoup de temps pour créer l’égalité, a affirmé l’entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett. Nous ne pensons pas trop à ça, nous pensons simplement à bien jouer. Notre première période était correcte, mais j’ai trouvé que nous avons été meilleurs plus le match avançait. »

L’attaquant recrue Kaapo Kakko a marqué un premier but en carrière dans la LNH, mais les Rangers ont perdu un premier match cette saison (2-1-0). Henrik Lundqvist a conclu la rencontre avec 23 arrêts.

« Plus le match avançait, plus nous commettions des erreurs, a observé l’entraîneur-chef des Rangers, David Quinn. Nous n’avons pas joué à un bon rythme. En fin de compte, nous n’avons pas été assez bons d’un bout à l’autre de notre formation. »

Alors que les deux équipes étaient à égalité 1-1 en début de troisième période, Lundqvist a réalisé plusieurs beaux arrêts, mais les Oilers ont pris les devants quand McDavid a été crédité d’un but en avantage numérique. Sa passe vers James Neal a touché la jambe du défenseur des Rangers Jacob Trouba avant de déjouer Lundqvist.

Draisaitl a porté le pointage à 3-1 lorsqu’il a sauté sur une rondelle libre devant Lundqvist, alors qu’il restait 6 : 42 à écouler. Le gardien des Rangers pensait avoir la rondelle en sûreté, mais les arbitres n’ont pas sifflé l’arrêt du jeu.

Les Rangers ont retiré Lundqvist en faveur d’un patineur de plus, en fin de match, mais Draisaitl a scellé l’issue dans un filet désert.

« Je n’ai pas l’impression que nous sommes à notre mieux. En deuxième moitié de match, c’était peut-être plus le cas, a déclaré Smith. La troisième période s’est avérée notre meilleure. Nous trouvons des façons de faire le travail et c’est ce qui est important. »