En principe, les Red Wings de Detroit vivent une reconstruction.  

Mathias Brunet Mathias Brunet
La Presse

Or, les adversaires du Canadien ce soir au Centre Bell figurent parmi les plus vieux de la Ligue nationale après les Predators de Nashville, avec une moyenne d’âge de 28,6 ans, selon les données compilées par James Mirtle, du site The Athletic.

Les statistiques de Mirtle ont surpris le milieu du hockey. Mais les apparences sont trompeuses dans le cas des Wings. Les jeunes occupent en effet la plupart des postes importants.

Prenez leur premier trio. Dylan Larkin a 23 ans, Anthony Mantha 25 ans et Tyler Bertuzzi 24 ans. Larkin a éclos l’an dernier avec 73 points en 76 matchs. Il a déjà cinq points en trois matchs, tous remportés par les Wings.

Anthony Mantha reprend où il a laissé en fin de saison l’an dernier. Il a obtenu 15 points à ses 8 derniers matchs, 14 points en 9 rencontres au Championnat mondial et il a déjà 7 points, dont 5 buts, jusqu’ici. 

Le centre du deuxième trio n’est pas très vieux non plus. Andreas Athanasiou, un choix de quatrième ronde en 2012, vient d’avoir 25 ans. Il a obtenu une première saison de 30 buts l’an dernier. Son ailier gauche Tiro Hirose a 23 ans. Luke Glendening est le premier intrus parmi les deux premiers trios à 30 ans en attendant l’éclosion de plus jeunes.

Les ailiers de Valtteri Filppula, 35 ans, au sein du troisième trio, Adam Erne et Christopher Ehn, ont 24 et 23 ans. Deux membres du quatrième trio, Darren Helm et Justin Abdelkader, viennent gonfler la moyenne d’âge à 32 ans.

On peut observer la même phase de rajeunissement en défense. Filip Hronek, 21 ans seulement, un choix de deuxième ronde en 2016, est le défenseur le plus utilisé en trois matchs après Mike Green. Hronek est un secret bien gardé. Il a obtenu 23 points en 46 matchs l’an dernier après son rappel. Il a trois points après trois matchs.

PHOTO MARK HUMPHREY, ASSOCIATED PRESS

Filip Hronek

Dennis Cholowksi, 21 ans lui aussi, un choix de première ronde en 2016, est le seul défenseur utilisé lors de la première vague en supériorité numérique. Il avait bien fait en première moitié de saison l’an dernier avant de s’essouffler. 

Ces deux jeunes défenseurs ont été obtenus grâce à un échange impliquant Pavel Datsyuk il y a trois ans. Pour libérer de la masse salariale, Ken Holland avait alors envoyé Datsyuk aux Coyotes et inversé des choix de première ronde à la faveur de l’Arizona. 

Les Coyotes ont choisi Jakob Chychrun au 16e rang, les Red Wings Cholowski au 20e. Mais Detroit a aussi obtenu un choix de deuxième ronde qui lui a permis de repêcher Hronek. 

À 33 ans, Mike Green contribue à faire augmenter la moyenne d’âge, mais Danny DeKeyser a 29 ans et Patrik Nemeth 27 ans. Frans Nielsen, 35 ans, Trevor Daley, 36 ans, et Jonathan Ericsson, 35 ans, figurent sur la liste des blessés à long terme. 

Le nouveau DG Steve Yzerman devra néanmoins songer à une relève devant le filet. Jimmy Howard a 35 ans et Jonathan Bernier 31 ans. 

Les Wings pourraient être plus jeunes mais, fidèle à la culture de l’équipe dans laquelle il a été élevé, Yzerman a envoyé ses meilleurs espoirs faire leurs classes à Grand Rapids, dans la Ligue américaine. Les Griffins comptent huit joueurs de 22 ans ou moins, parmi lesquels les choix de première ronde Filip Zadina, Joe Veleno, Michael Rasmussen et le plus récent, le défenseur Moritz Seider, 18 ans seulement. 

PHOTO KATHLEEN MALONE-VAN DYKE, ASSOCIATED PRESS

Filip Zadina

On regrettera peut-être le choix de Zadina, repêché un rang devant Quinn Hughes en 2018, mais laissons-lui le temps de relancer sa carrière. 

En bref, Ken Holland, désormais à la tête des Oilers d’Edmonton, n’a peut-être pas laissé l’organisation en si mauvais état, malgré trois exclusions consécutives des séries.

À lire

On a tendance à l'oublier en raison de ses nombreuses blessures, mais le choix de première ronde du Canadien en 2015, le défenseur droitier Noah Juulsen, est de retour sur la glace avec le Rocket de Laval. En début de saison dernière, Juulsen, 22 ans, avait mérité un poste avec le Canadien et serait sans doute demeuré à Montréal n'eut été de sa blessure à l'oeil. Richard Labbé fait le point avec son agent sur l'état de santé du jeune homme.