(Buffalo) Keith Kinkaid, Christian Folin et Mike Reilly disputeront leur premier match de la saison mercredi soir, contre les Sabres.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Dans le cas du gardien Kinkaid, la décision de Claude Julien n’est guère surprenante parce qu’elle confirme que Carey Price sera à son poste jeudi, pour le premier match de la saison au Centre Bell.

C’est tout un défi que Kinkaid devra relever pour son premier départ dans son nouvel uniforme. Il présente de bonnes statistiques à vie contre Buffalo (3-1-0, moyenne de 2,00), mais il affrontera des Sabres qui jouent avec aplomb en ce début de saison.

La troupe de Ralph Krueger compte en effet cinq points en six matchs, grâce notamment à un avantage numérique qui inscrit 6 buts à ses 10 premières tentatives. La moitié de ces buts ont été inscrits par Victor Olofsson, un surprenant choix de 7e tour en 2014 qui connaît un début de carrière intéressant.

« On en a parlé contre Toronto et on a pris trois pénalités en zone offensive. Des choses comme ça, ça peut revenir te hanter, a rappelé Julien, après l’entraînement optionnel de ce matin. Il faut faire attention ce soir. Ils ont confiance et ils vont bien.

« On a aussi deux punitions en deux matchs pour avoir eu trop d’hommes sur la patinoire. C’est une question de concentration au banc, pour savoir qui est le joueur que tu remplaces quand c’est ton tour. On est un peu rouillés de ce côté-là. »

Le centre Nate Thompson fera partie des joueurs appelés à contenir le formidable avantage numérique des Sabres. Il disputera mercredi soir son 700e match dans la LNH, et commence donc à s’y connaître quand vient le temps d’analyser les avantages numériques des adversaires.

« Regardez leur personnel, ils ont plusieurs joueurs de grand talent. Ça commence là, explique-t-il. Ensuite, on voudra éviter les punitions en général, mais particulièrement tôt dans le match. Quand des joueurs de talent peuvent contrôler la rondelle tôt dans le match, ça leur donne beaucoup de confiance. »

En défense, Cale Fleury et Brett Kulak seront laissés de côté. C’est donc dire que Folin et Reilly seront insérés dans la formation pour une première fois cette saison.

Le retrait de Fleury de la formation n'est guère étonnant. De 14 minutes jeudi en Caroline, il a vu son temps d’utilisation fondre à 10 minutes samedi à Toronto.

Prudence à Buffalo

On vous parlait de ce début de saison des Sabres. Cela dit, si les partisans de l’équipe sont déjà enthousiastes, l’expérience de la dernière saison devrait suffire à calmer tout le monde.

Les Sabres, rappelons-le, avaient connu une formidable séquence de 10 victoires de suite en novembre. Au terme de cette séquence, ils partageaient le 1er rang du classement général de la LNH.

Cette embellie avait toutefois été suivie par une série de cinq défaites. Une léthargie de sept défaites de suite, début mars, avait achevé l’équipe.

« L’expérience de l’an dernier nous a montré qu’on ne peut rien tenir pour acquis, a rappelé le défenseur Jake McCabe. Au 1er janvier, on était encore en assez bonne position, même si on avait commencé à chuter. Mais on a vu ce que le succès nous apportait, et on a ensuite vu à quelle vitesse on peut chuter. Ça montre simplement à quel point c’est serré dans la ligue. Tu ne peux pas connaître une léthargie de deux semaines, sinon tu vas te retrouver en arrière.

« À force de jouer, tu comprends ce qu’est le marathon de 82 matchs, les hauts et les bas d’une saison. Cette expérience de l’an dernier nous a ouvert les yeux. »

L’entraîneur-chef Ralph Krueger n’était pas en poste l’an dernier, mais il sait très bien à quoi s’en tenir.

« L’important est de ne pas s’emporter avec les points et le classement. On apprend encore, on grandit, on développe notre jeu et on essaie de définir notre identité. Le reste va se régler tout seul », a-t-il dit.

Carter Hutton sera le gardien partant des Sabres, qui seront privés de l’attaquant Conor Sheary, blessé au haut du corps.

Les formations probables mercredi soir

Canadien

Tatar-Danault-Gallagher
Lehkonen-Domi-Suzuki
Drouin-Kotkaniemi-Armia
Byron-Thompson-Weal

Mete-Weber
Chiarot-Petry
Reilly-Folin

Kinkaid

Sabres

Olofsson-Eichel-Reinhart
Skinner-Johansson-Sobotka
Vesey-Mittelstadt-Rodrigues
Girgensons-Larsson-Okposo

Dahlin-Miller
McCabe-Ristolainen
Scandella-Jokiharju

Hutton