Dougie Hamilton a été le seul à faire bouger les cordages en tirs de barrage et les Hurricanes de la Caroline ont défait le Canadien de Montréal 4-3, jeudi, lors du premier match des deux équipes cette saison.

La Presse canadienne

Hamilton a habilement déjoué Carey Price en glissant le disque entre ses jambières. Pendant ce temps, Petr Mrazek frustrait Paul Byron, Jonathan Drouin et Nick Suzuki.

Tomas Tatar, Jesperi Kotkaniemi et Jordan Weal ont marqué en temps réglementaire pour le Canadien (0-0-1), qui a récolté au moins un point lors d’une sixième saison de suite lors de son match d’ouverture (4-0-2). Price a stoppé 40 tirs avant la fusillade.

« Ç’a été un match avec beaucoup d’intensité, de rapidité, a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. C’est certain que les défenseurs ont eu de la difficulté avec la pression, à faire de bonnes premières passes. En avant, nous avons travaillé fort et nous avons obtenu des chances.

“Malheureusement, nous n’avons pas eu deux points, mais nous avons eu un gros point et nous avons travaillé fort pour l’avoir. »

Lucas Wallmark, Martin Necas et Erik Haula ont généré l’offensive des Hurricanes (1-0-0), qui ont gaspillé une avance de 2-0 avant de l’emporter. Mrazek a effectué 33 arrêts lors des 65 minutes de jeu.

Suzuki et Cale Fleury disputaient leur premier match dans la LNH pour le Canadien. Fleury affrontait son frère aîné, Haydn, pour une première fois depuis la saison 2015-16 dans la Ligue de l’Ouest.

« Au début, il était un peu nerveux, a dit Julien au sujet de Fleury. Mais au fur et à mesure que le match avançait, nous avons retrouvé le Fleury que nous avions vu pendant le calendrier préparatoire. »

Il s’agissait aussi d’un premier match entre les deux équipes après l’épisode du début juillet, quand le Canadien a fait une offre hostile à Sebastian Aho que les Hurricanes ont vite égalée.

Il était presque naturel qu’Aho soit le premier à cogner à la porte. Le Finlandais s’est toutefois buté à Price en échappée en infériorité numérique.

Dans un match à rythme élevé, les moments forts ont été nombreux. Le trio de Kotkaniemi, Jonathan Drouin et Joel Armia a vite fait oublier son camp ordinaire en accumulant les occasions.

« Jonathan a joué son meilleur match à date, même chose pour Kotkaniemi, a mentionné Julien. Armia a été très fort sur la rondelle et il la protégeait bien. C’est un trio qui nous a vraiment aidés ce soir. »

Les Hurricanes ont néanmoins pris les devants en marquant de chaque côté du premier entracte. Wallmark a profité d’un retour après avoir dévié le tir initial de Brett Pesce, tandis que Necas a battu Price en avantage numérique en déviant un lancer de Dougie Hamilton.

Le Canadien a vite répliqué grâce à deux buts en 64 secondes. Tatar a marqué en avantage numérique, puis Kotkaniemi a profité d’un bel effort de Drouin pour faire mouche sur un retour après un tir d’Artturi Lehkonen.

Sur la séquence, Drouin a récolté un 100e point en carrière avec le Canadien.

Haula et Ryan Dzingel ont obtenu de belles occasions de redonner les devants aux Hurricanes, mais les deux ont atteint l’extérieur du filet alors que l’ouverture était béante. Haula a aussi été frustré par Price sur la même séquence.

Pendant ce temps, Drouin mettait la table pour Armia, qui a toutefois raté la cible en échappée.

Le Canadien a pris les devants tard en deuxième période, quand Weal a complété un bel échange avec Nate Thompson et Paul Byron.

Une punition pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire, alors que le Tricolore était en avantage numérique tôt en troisième période, a toutefois rouvert la porte aux Hurricanes. Haula a profité d’un retour pour ramener tout le monde à la case départ.

Hamilton a permis aux Hurricanes d’avoir le dernier mot.

Le Canadien disputera son prochain match samedi, quand il rendra visite aux Maple Leafs de Toronto.