(Détroit) Le « Capitaine » rentre chez lui. Steve Yzerman a été nommé directeur général des Red Wings de Detroit, vendredi, effectuant un retour au sein de l’organisation avec laquelle il a remporté trois fois la Coupe Stanley en tant que joueur et dont il a été capitaine pendant 20 saisons, un record de la LNH.

Larry Lage
Associated Press

« Je suis extrêmement heureux d’être de retour à Detroit », a dit Yzerman lors d’une conférence de presse au Little Caesars Arena.

Pour les Red Wings, qui ont déplacé Ken Holland dans le rôle de vice-président senior et conseiller aux opérations hockey après plus de deux décennies comme directeur général, le retour de leur ancien meneur dont le no 19 flotte dans les hauteurs de l’aréna aux côtés d’autres légendes comme Gordie Howe et Ted Lindsay ravive l’espoir d’un retour parmi l’élite du circuit. Yzerman est toujours adulé des partisans, qui l’appellent simplement « Capitaine ».

Pour une deuxième fois, Yzerman sera au cœur de la reconstruction des Red Wings. Il hérite d’une formation qui a raté les séries éliminatoires lors des trois dernières saisons, sa pire séquence depuis le début des années 80.

« Il y a beaucoup de travail à faire, a dit Yzerman. Nous sommes déjà passés à travers ça. »

Yzerman avait été sélectionné au quatrième rang du repêchage de 1983 et avait fait partie du processus de reconstruction de l’équipe. Il a maintenant l’occasion de le faire une fois de plus en tant que directeur général.

« Nous croyons que Steve Yzerman est le choix parfait », a dit le président et chef de la direction des Red Wings, Chris Ilitch.

Les Red Wings ont déjà commencé le processus de reconstruction sous Holland, qui a libéré de l’espace sous le plafond salarial, accumulé les choix au repêchage et développé un noyau intéressant de jeunes joueurs incluant les attaquants Dylan Larkin, Anthony Mantha, Andreas Athanasiou et Tyler Bertuzzi.

Yzerman a néanmoins tenté de calmer l’engouement généré par son retour.

« Ça va prendre du temps », a-t-il rappelé.

Yzerman avait cédé son poste de directeur général du Lightning de Tampa Bay à son adjoint Julien BriseBois l’automne dernier, deux jours avant le début du camp de l’équipe, ce qui avait mené plusieurs observateurs à évoquer la possibilité d’un retour chez les Red Wings.

Le contrat d’Yzerman avec le Lightning est arrivé à échéance plus tôt cette semaine, quand l’équipe a été éliminée au premier tour des séries par les Blue Jackets de Columbus après avoir égalé un record du circuit avec 62 victoires en saison régulière.

Yzerman a fait du Lightning l’une des meilleures formations de la LNH lors de ses huit saisons comme directeur général de l’équipe. Pendant son règne, le Lightning a atteint trois fois la finale de l’Association de l’Est et a perdu en finale de la Coupe Stanley en 2015 contre les Blackhawks de Chicago.

Ilitch a indiqué que le Lightning avait donné la permission aux Red Wings en mars de discuter avec Yzerman d’un retour à Detroit.

Après avoir accroché ses patins en 2006, Yzerman a immédiatement commencé à travailler au sein de la direction des Red Wings comme vice-président des opérations hockey sous Holland. Il faisait toujours partie de l’organisation quand elle a remporté la Coupe Stanley en 2008, puis il a quitté les Red Wings pour devenir directeur général du Lightning.

« [Holland] a été un coéquipier à mes débuts, un recruteur pour l’organisation, mon directeur général et il est un grand ami, a dit Yzerman. Il a été mon mentor. »

Âgé de 53 ans et originaire de la Colombie-Britannique, Yzerman a disputé 22 saisons comme joueur dans la LNH, toutes avec les Red Wings, de 1983 à 2006. En 1514 matchs, l’ancien joueur de centre a inscrit 692 buts et 1755 points, ce qui fait de lui le septième meilleur pointeur dans l’histoire de la LNH.

Par ailleurs, Yzerman a également confirmé qu’il allait honorer la prolongation de contrat accordée par Holland à l’entraîneur-chef Jeff Blashill plus tôt en avril.