Anthony Beauvillier a fait mouche à deux reprises et les Islanders de New York ont décroché leur billet pour les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2016 grâce à un gain de 5-1 devant les Sabres de Buffalo, samedi soir.

Mis à jour le 30 mars 2019
ASSOCIATED PRESS

Jordan Eberle a poursuivi sa séquence fructueuse en faisant une fois de plus bouger les cordages. Michael Dal Colle et Ryan Pulock ont également touché la cible du côté des Islanders, qui ont récolté 99 points jusqu'à présent lors de la première saison de Barry Trotz à la barre de l'équipe.

Les Islanders ont également assuré leur présence en séries en mars pour la première fois depuis 1990. S'ils terminent au premier ou au second rang de la section Métropolitaine, ce sera la première fois depuis 1988 qu'ils auront le privilège d'amorcer leur série à domicile.

Les Islanders, qui ont remporté quatre de leurs cinq derniers matchs, accusent un retard de trois points sur les Capitals de Washington, qui trônent au sommet de la Métropolitaine. Ils détiennent cependant une avance de quatre points devant les Penguins de Pittsburgh. Les Penguins ont toutefois un match en main d'ici la fin du calendrier régulier.

Victor Olofsson a gâché le jeu blanc de Robin Lehner en profitant d'un avantage numérique pour porter les Sabres à la marque à 13 : 28 de la troisième période.

Les Sénateurs surprennent les Maple Leafs

Craig Anderson a été superbe, réalisant 42 arrêts, et les Sénateurs d'Ottawa, bons derniers au classement, ont surpris les Maple Leafs de Toronto grâce à un gain de 4-2, samedi soir.

Les Maple Leafs ne semblent pas trouver la solution miracle face aux Sénateurs. La formation torontoise a encaissé un second revers en l'espace de deux semaines.

Anthony Duclair a fait bouger les cordages à deux reprises. Magnus Paajarvi et Cody Ceci ont également sonné la charge pour les Sénateurs (28-44-6), qui ont pris les devants 2-0 après 40 minutes de jeu.

Auston Matthews et Connor Brown ont répliqué en troisième période du côté des Maple Leafs (45-26-7). Garret Sparks a pour sa part bloqué 18 rondelles.

Anderson s'est imposé et a frustré Mitch Marner en troisième période pour préserver la mince avance des Sénateurs.

Les Capitals battent le Lightning 6-3

Alex Ovechkin a inscrit ses 50e et 51e buts de la saison, propulsant les Capitals de Washington vers une victoire de 6-3, samedi, face au Lightning de Tampa Bay.

Nicklas Backstrom et T. J. Oshie ont aussi réussi des doublés, tandis que Braden Holtby a stoppé 25 tirs pour les Capitals, qui ont gagné un quatrième match d'affilée. Backstrom est aussi devenu le septième joueur des Captials à atteindre le plateau des 20 buts cette saison.

Pour sa part, Ovechkin a atteint le plateau des 50 buts pour une huitième fois en carrière. Mike Bossy et Wayne Gretzky sont les seuls joueurs à avoir atteint ce plateau plus souvent au cours de leur carrière dans la LNH, y parvenant neuf fois chacun.

Ovechkin a aussi marqué son 657e but dans la LNH, devançant Brendan Shanahan au 13e rang dans l'histoire du circuit.

Le deuxième but d'Oveckhkin était son 247e en carrière en avantage numérique. Il a rejoint Luc Robitaille au quatrième rang de l'histoire de la LNH à ce chapitre.

Nikita Kucherov a marqué son 39e but de la saison pour le Lightning, tandis que Tyler Johnson et J. T. Miller ont aussi fait mouche. Andrei Vasilevskiy a réalisé 29 arrêts.

Le Lightning a joué les deux dernières périodes sans le défenseur Victor Hedman, qui a subi une blessure au haut du corps en fin de première période.

Les Blue Jackets battent les Predators 5-2

Cam Atkinson a marqué deux buts, Artemi Panarin a accumulé quatre aides et les Blue Jackets de Columbus ont gagné un quatrième match de suite en l'emportant 5-2 face aux Predators de Nashville, samedi.

David Savard, Oliver Bjorkstrand et Boone Jenner ont aussi touché la cible et Sergei Bobrovsky a repoussé 23 tirs pour les Blue Jackets, qui ont maintenu la possession du deuxième laissez-passer supplémentaire donnant accès aux éliminatoires dans l'Association de l'Est.

Viktor Arvidsson et Filip Forsberg ont répliqué pour les Predators. Juuse Saros a effectué 27 arrêts.

Atkinson a lancé le bal après seulement 50 secondes de jeu, profitant d'une remise de Panarin pour marquer son 40e but de la saison.