Le Drakkar de Baie-Comeau n’a pas renouvelé le contrat de son entraîneur-chef Martin Bernard, qui était à la barre de l’équipe depuis 2016.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

L’équipe de la Côte-Nord a connu une excellente saison, terminant au deuxième rang de sa division avec une fiche de 49-15-4. Mais les succès ne se sont pas prolongés en séries. Le Drakkar a été éliminé au premier tour pour une troisième saison consécutive sous les ordres de Bernard, cette fois par les Wildcats de Moncton.

Avant de diriger le Drakkar, Martin Bernard avait été l’entraîneur-chef des Tigres de Victoriaville et des Cataractes de Shawinigan. Dans un message publié sur Twitter cet après-midi, Bernard a tenu à remercier les partisans de l’équipe.

«Sachez que mon mandat de trois ans était de développer une équipe compétitive pour cette saison et je quitte l’organisation avec une certaines fierté de vous avoir fait vivre, avec les joueurs, une des meilleures saisons de l’histoire de l’organisation avec plusieurs records de concession battus ou égalés. Malheureusement, rien ne pourra effacer la douleur, autant pour vous que pour moi, de cette élimination en première ronde.»

Le directeur général Steve Ahern n’a pas annoncé aujourd’hui le nom du prochain entraîneur-chef du Drakkar.