(Uniondale) Jordan Eberle a brisé l’égalité en troisième période et les Islanders de New York ont battu les Penguins de Pittsburgh 3-1, vendredi, pour s’offrir un avantage de 2-0 dans leur série de premier tour.

Associated Press

C’est la première fois que les Islanders gagnent les deux premiers matchs d’une série depuis 1983, quand ils avaient balayé la finale de la Coupe Stanley face aux Oilers d’Edmonton.

Eberle a aussi amassé une aide sur le but d’Anthony Beauvillier en deuxième période, tandis que Josh Bailey a ajouté un but d’assurance pour les Islanders. Mathew Barzal a récolté deux aides et Robin Lehner a effectué 32 arrêts.

« Nous avons suivi le plan pendant tout le match, a dit l’entraîneur-chef des Islanders, Barry Trotz. Les deux équipes étaient frustrées et jouaient du hockey robuste. […] Nous avons obtenu des occasions et nous en avons profité. Notre gardien a aussi réussi des arrêts dans les moments importants. »

Erik Gudbranson a été l’unique buteur des Penguins. Matt Murray a repoussé 31 lancers.

Le match no 3 sera présenté dimanche, à Pittsburgh.

« Nous devons retourner chez nous et nous préoccuper du premier match, a dit Murray. C’est aussi simple que ça. »

Après un revirement des Penguins près de leur ligne bleue, Barzal a envoyé le disque à Eberle sur le flanc droit. Eberle a foncé vers le filet et a tiré du revers pour donner les devants aux Islanders à 7 : 54 du troisième tiers.

Bailey, qui avait inscrit le but vainqueur en prolongation lors du premier match, mercredi, est revenu à la charge avec 8 : 22 à faire, lors du sixième avantage numérique des Islanders. Le tir de Devon Toews a atteint Anders Lee, puis le disque s’est dirigé vers Bailey, qui a battu Murray.

Les Penguins ont remplacé Murray par un attaquant supplémentaire avec 2 : 44 à faire, mais n’ont pas été en mesure de remonter la pente. Lehner a notamment frustré Phil Kessel avec sa mitaine.

« Il a été brillant et a réussi des arrêts spectaculaires, a dit Eberle au sujet de Lehner. Ils ont obtenu quelques occasions en or, mais il a fermé la porte comme il l’a fait tout au long de la saison. »

Le match a été ponctué de quelques échauffourées, particulièrement lors des deux premières périodes — et aussi après le dernier coup de sifflet.