Alexander Romanov a marqué un but et récolté deux aides pour mener la Russie vers une victoire de 4-0 contre le Danemark lors de la deuxième journée du Championnat mondial de hockey junior, jeudi à Vancouver.

Mis à jour le 28 déc. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Malgré la défaite, ce fut un bien meilleur effort de la part de la formation danoise, rossée 14-0 par le Canada mercredi soir.

Vitali Kravtsov a inscrit un but et une aide pour la Russie, qui disputait son premier match du tournoi. Pavel Shen et Ivan Morozov ont réussi les autres filets.

Danil Tarasov a signé le jeu blanc tandis que la défaite est allée au dossier de William Rorth.

Kravtsov a ouvert la marque à 6 : 28 de la première période et Romanov a porté le score 2-0 tard au deuxième vingt.

Les Danois sont demeurés à portée de la Russie jusqu'à ce que Shen ne touche la cible en avantage numérique avec un peu plus de six minutes à jouer.

Morozov a confirmé la victoire en logeant la rondelle dans un filet désert dans les deux dernières minutes du match.

La Russie disputera sa prochaine rencontre vendredi contre la République tchèque. Quant au Danemark, il reprendra le collier samedi contre la Suisse.

Plus tard jeudi, Emil Bemstrom a marqué deux buts, dont celui de la victoire, et la Suède a défait la Slovaquie 5-2.

Erik Brannstrom, Lucas Elvenes et Isac Lundestrom ont également touché la cible pour la Suède, qui n'a pas connu la défaite en deux matchs depuis le début du tournoi.

Adam Liska et Milos Fafrak ont répliqué pour la Slovaquie, qui montre un dossier de 0-2.

Samuel Ersson a stoppé 17 tirs dans la victoire. Juraj Skelar a repoussé 21 rondelles dans une cause perdante.

Elvenes a ouvert le pointage à 11 : 42 de la période initiale avant que Liska crée l'égalité deux minutes plus tard.

Bemstrom a redonné les devants à la Suède avant la fin de l'engagement et l'équipe n'a plus regardé derrière. Brannstrom a trouvé le fond du filet en avantage numérique pour une troisième fois depuis le début du tournoi.

Les deux équipes reprendront l'action samedi. La Suède affrontera les États-Unis tandis que la Slovaquie se mesurera à la Finlande.

Finalement, pour conclure la journée, les Finlandais ont ouvert les écluses contre le Kazakhstan et ils ont gagné 5-0.

Confrontée à un adversaire beaucoup plus facile que la veille, la Finlande a décoché pas moins de 56 tirs au but. Aleksi Heponiemi, Kaapo Kakko, Otto Latvala, Aarne Talvitie et Samuli Vainionpaa ont trouvé le fond du filet.

Ukko-Pekka Luukkonen a effectué 18 arrêts pour ajouter le blanchissage à sa fiche.

Le gardien du Kazakhstan Vladislav Nurek a repoussé 51 rondelles dans une cause perdante, mais il a reçu une belle ovation debout de la foule présente à Victoria, qui a salué son effort.

Le Kazakhstan sautera à nouveau sur la patinoire, vendredi, contre les États-Unis.