Matthew Peca rongeait son frein dans les gradins depuis quelques matchs. Il pourra maintenant passer à l'action.

Mis à jour le 4 déc. 2018
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

L'attaquant sera de retour au jeu ce soir contre les Sénateurs d'Ottawa, après avoir été rayé de la formation lors des quatre derniers matchs. Il prendra la place de Nicolas Deslauriers au sein du quatrième trio, et Claude Julien a indiqué qu'il pourrait jouer autant au centre qu'à l'aile.

«Ce soir, on veut de la vitesse dans ce trio, a expliqué l'entraîneur-chef après l'entraînement matinal à Brossard. On a [Kenny] Agostino qui prend de bonnes décisions intelligentes avec la rondelle. On a [Michael] Chaput qui est bon sur les mises au jeu, bon pour écouler les punitions et travaille fort. On va ajouter de la vitesse à ce trio pour voir ce que ça va nous donner.»

Peca compte un but et cinq passes en 21 matchs cette saison, avec un différentiel de -5. Son rendement ne répond pas aux attentes jusqu'ici, après qu'il eut connu un excellent camp préparatoire.

«C'est un style plus différent, plus intense pendant la saison. Tu joues contre les meilleurs joueurs, a rappelé le Franco-Ontarien. Mon rôle était un peu différent de ce à quoi j'étais habitué. Je dois juste travailler fort, mieux faire les petites choses, être meilleure en zone défensive, aux mises au jeu et ne pas faire de revirement. Pas grand-chose à ajouter. Je dois juste le faire!»

Deslauriers est quant à lui retranché pour la première fois de la saison quand il est en santé. Il avait raté les six premiers duels de la saison en raison d'une blessure.

Carey Price défendra le filet du CH. Ce sera son cinquième départ de suite, sa plus longue séquence de la saison.



Juulsen s'approche

Noah Juulsen a quant à lui repris l'entraînement avec ses coéquipiers ce matin. Son retour n'est toutefois pas pour ce soir, et Julien est resté vague quand on lui a demandé si le numéro 58 pouvait revenir au jeu cette semaine. Juulsen n'a pas encore reçu le feu vert pour encaisser des contacts. 

Victime d'une fracture au visage le 19 novembre, Juulsen portait une grille, comme celle que Nicolas Deslauriers portait jusqu'à la semaine dernière. 

Le CH compte actuellement 23 joueurs en santé, si bien qu'il y aura un joueur en trop quand le nom de Juulsen sera retiré de la liste des blessés. Du groupe actuel, Juulsen, Chaput, Brett Kulak et Jesperi Kotkaniemi sont les seuls qui n'ont pas à être soumis au ballottage. 

Weber impressionne

Shea Weber disputera ce soir un quatrième match depuis son retour au jeu. Plusieurs s'attendaient à un «retour progressif», comme on le dit dans bien des milieux de travail. Mais Julien n'a visiblement pas besoin de retenir le gros droitier, qu'il emploie déjà près de 25 minutes par match. 

«Il s'est entraîné fort, il arrivait ici tôt le matin, a rappelé Julien, en parlant de la rééducation de Weber. Nos entraîneurs devaient le retenir, car il voulait toujours pousser plus. Il joue d'une façon que les 25 minutes ne semblent pas difficiles pour lui. Todd McLellan parlait de [Connor] McDavid dernièrement, qui ne semble pas se fatiguer. Shea semble être comme ça aussi. Je ne dis pas qu'il joue comme McDavid, mais dans sa façon de gérer ses minutes, à la fin du match, il ne semble pas fatigué même s'il a donné un bon effort.» 

- - -

La formation à l'entraînement

• Tatar-Danault-Gallagher

• Drouin-Domi-Shaw

• Byron-Kotkaniemi-Lehkonen

• Peca-Chaput-Agostino

• Deslauriers-Hudon

• Kulak-Weber

• Schlemko-Petry

• Reilly-Benn

• Ouellet-Juulsen

Photo André Pichette, archives La Presse

Noah Juulsen