On s'en doutait de plus en plus, et Claude Julien l'a confirmé samedi matin : Jesperi Kotkaniemi amorcera la saison avec le Canadien.

Guillaume Lefrançois LA PRESSE

Le jeune homme de 18 ans a déjà convaincu l'état-major de l'équipe, tant et si bien qu'il ne participera pas au match de ce soir, le dernier du Canadien au camp, à Ottawa. Kotkaniemi a disputé cinq des six duels de l'équipe jusqu'ici.

Participez à notre pool de hockey

« On en a discuté, et on a pris la décision qu'il va commencer la saison à Montréal, a annoncé Claude Julien, à sa sortie de l'entraînement matinal à Brossard. Ce sont de bonnes nouvelles pour lui et pour nous, on a été vraiment impressionnés. Il a joué beaucoup de matchs depuis le début du camp, donc c'était important de lui donner un congé ce soir pour qu'il soit prêt pour mercredi. »

« Il est heureux, mais c'est une personne groundée, il a les deux pieds sur terre. Il est réaliste, il nous a même dit qu'il sait qu'il doit s'améliorer, donc c'est la bonne approche pour devenir un bon joueur. »

Kotkaniemi affichait son habituel grand sourire quand il a rencontré les médias. Au moment de lui parler, il n'avait toujours pas annoncé la nouvelle à ses parents !

« C'est une bonne sensation. C'est mon rêve depuis que je suis un enfant. Je m'en approche », a dit le Finlandais.

Que pensait-il quand il a été convoqué dans le bureau ce matin ? « C'était soit qu'ils me renvoyaient à la maison, soit que j'allais jouer mon premier match dans la LNH. C'était finalement le meilleur scénario ! »

Kotkaniemi fait partie des rares joueurs en santé qui auront congé ce soir, avec Brendan Gallagher, Arturri Lehkonen, Victor Mete et Mike Reilly. « Je fais rester tranquille et regarder le match », a-t-il dit.

On a demandé à la blague à Claude Julien s'il était inquiet de laisser un adolescent de 18 ans seul à Montréal un samedi soir. « Le connaissant, je ne suis pas trop inquiet. Et s'il se passe de quoi, ça va venir à mes oreilles ! »

Une chance pour Després

Avec tout ça, il y a aussi un match ce soir !

Plusieurs joueurs en lutte pour un poste apparaissent sur la formation. En défense, on y retrouve Xavier Ouellet, Simon Després et Jordie Benn, tandis qu'à l'avant, Jacob de la Rose, Nikita Scherbak, Michael Chaput et Kenny Agostino participeront à la rencontre.

La pression est particulièrement forte sur Després, qui n'a toujours pas de contrat puisqu'il participe au camp avec une simple invitation en poche.

« Il a connu un bon camp, a dit Julien. Il est parti jouer en Europe, il est revenu et a montré de bonnes choses, mais je pense qu'il a plus en lui que ce qu'il a démontré. Et ce n'est pas parce qu'il ne veut pas. Il doit continuer à s'améliorer et ce soir, on va lui donner la chance de démontrer qu'il peut s'améliorer, parce qu'avec les blessures à [Shea] Weber et [David] Schlemko, on peut continuer à regarder. »

Charles Hudon, lui, ne fait pas officiellement partie de ces luttes, mais il a admis hier être un peu nerveux. Il aura une belle occasion de se mettre en valeur ce soir, puisqu'il sera l'ailier droit de Phillip Danault et Tomas Tatar.

Carey Price disputera les deux premières périodes, et Antti Niemi terminera la rencontre devant le filet montréalais.

Par ailleurs, Andrew Shaw a participé à l'entraînement de ce matin à Brossard. C'était la première fois du camp qu'il patinait avec ses coéquipiers du Canadien. Shaw se remet d'une opération à un genou et d'une commotion cérébrale.

Trios du Canadien

Tatar-Danault-Hudon

Byron-Drouin-Armia

Agostino-Peca-Scherbak

de la Rose-Plekanec-Chaput

Benn-Petry

Ouellet-Juulsen

Alzner-Després

Price

Trios des Sénateurs (selon TSN)

Dzingel-Duchene-Ryan

Tkachuk-Smith-Stone

Formenton-Tierney-Boesdker

McCormick-Pyatt-Paarjarvi

Chabot-DeMelo

Borowiecki-Jaros

Harpur-Wideman