• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > L'ancien gardien de la LNH Ray Emery se noie dans le Lac Ontario 

L'ancien gardien de la LNH Ray Emery se noie dans le Lac Ontario

Ray Emery dans l'uniforme des Sénateurs d'Ottawa en... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Ray Emery dans l'uniforme des Sénateurs d'Ottawa en 2007.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Hamilton

Le service de police de Hamilton a confirmé dimanche que l'ancien gardien de la LNH Ray Emery était mort noyé dans le lac Ontario.

L'inspecteur Marty Schulenberg a affirmé que la mort d'Emery ne semblait «pas suspecte», précisant qu'il s'agissait d'une bien triste «mésaventure».

Les autorités ont indiqué que Emery avait décidé de sauter à l'eau très tôt dimanche matin. Ses amis ont par la suite contacté les services d'urgence vers 6h du matin, lorsqu'il ne répondait plus à l'appel.

Âgé de 35 ans, Emery a porté plusieurs uniformes lors de son passage de 11 saisons dans la LNH. Sélectionné au quatrième tour par les Sénateurs au repêchage de 2001, il avait permis au club ontarien de se rendre en finale de la coupe Stanley en 2007, contre les Ducks d'Anaheim.

Il a par la suite évolué avec les Blackhawks de Chicago, avec qui il a soulevé le trophée Stanley en 2013, et les Flyers de Philadelphie.

Il avait également remporté le trophée William M. Jennings, remis annuellement au gardien de but de l'équipe ayant concédé le moins de buts durant la saison régulière.

Il était l'un des rares gardiens de but qui n'hésitait pas à jeter les gants. Emery a été impliqué dans plusieurs altercations sur la glace, dont l'une mémorable en 2007 l'opposant au gardien des Sabres de Buffalo de l'époque, Martin Biron.

«Tellement triste. Mes pensées et mes prières accompagnent sa famille et ses amis», a écrit son adversaire Biron sur Twitter.

Schulenberg a affirmé que le corps de l'ancien athlète avait été retrouvé à 14h50, à environ 20 mètres du lieu où il avait sauté à l'eau. Il a ajouté que les premiers répondants n'avaient pas été en mesure de localiser le corps de Emery immédiatement, suite à quoi l'escouade nautique a été appelée sur les lieux.

Plusieurs équipes de la LNH - dont le Canadien de Montréal - ses anciens coéquipiers, ses anciens entraîneurs, de même que les patrons avec qui il a eu la chance de travailler durant sa carrière ont transmis leurs condoléances via les réseaux sociaux.

«Au nom des Sénateurs, je tiens à transmettre mes plus sincères condoléances à l'occasion du décès de Ray Emery, a souligné le propriétaire de l'équipe Eugene Melnik dans un communiqué. Ray (Emery) a été l'une des pièces maîtresses lors de notre participation à la finale de la Coupe Stanley en 2007 et à son meilleur, il a su démontrer un côté très compétitif et combatif. Au nom de toute l'organisation, je tiens à exprimer mes sympathies à la famille de Ray, ses amis et ses proches.»

Le capitaine des Flyers, Claude Giroux, a écrit sur Twitter: «Ray était un bon coéquipier et un ami encore plus génial. Repose en paix Razor. Je vais m'ennuyer de toi.»

Emery a disputé son hockey junior avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie, où le directeur général des Maple Leafs de Toronto, Kyle Dubas, a amorcé sa carrière.

«Le sourire de Ray et son intelligence ont fait en sorte qu'il avait une personnalité magnétique», a mentionné Dubas sur Twitter.

Emery a combattu la nécrose avasculaire, une maladie grave et invalidante caractérisée par une douleur progressive au niveau de l'aine et des hanches, et a effectué un retour au jeu par la suite.

Tout au long de sa carrière, le gardien de but a dû composer avec plusieurs problèmes hors de la patinoire, comme un incident de rage au volant, une altercation avec un entraîneur en Russie et un comportement qui lui a valu une expulsion du camp d'entraînement des Sénateurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box;tpl:300_billet-brunet.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer